Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Église catholique, diocèse d’Abomey : Hector Agli et Dieudonné Eyiyé ordonnés prêtres

Église catholique, diocèse d’Abomey : Hector Agli et Dieudonné Eyiyé ordonnés prêtres

De nouveaux serviteurs au profit de l’annonce de l’évangile au sein de l’Église Catholique romaine au Bénin. Hector Anicet Senanmi Agli (de la cathédrale Saints Pierre & Paul d’Abomey) et Dieudonné Eyiyé (Togo) ont été ordonnés prêtres, samedi 11 décembre lors d’une messe à la paroisse Saint Moïse de Bohicon, célébrée par Mgr Eugène Cyrille Houndékon, évêque d’Abomey. Quatre diacres ont été également consacrés à l’occasion.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

« Et voici, frères et sœurs en Christ, à partir de maintenant nos frères Hector et Dieudonné sont prêtres pour l’éternité ! » La communauté densément mobilisée applaudit à grands cris en entendant cette proclamation. L’instant le plus délicat et excitant de cette célébration presbytérale a été l’imposition des mains aux nouveaux pasteurs par leurs devanciers dans le ministère, le port des ornements sacerdotaux et la remise des accessoires eucharistiques sacrés (calice, patène, hostie).

L’accueil de ces jeunes dans le corps des pasteurs n’est pas le fruit d’une précipitation. En plus d’avoir été dotés des armes intellectuelles lors de leur formation au séminaire, ils ont été suivis, observés et « jugés dignes d’être ordonnés ». « Le peuple chrétien a été consulté » de même que « ceux à qui il appartienne de décider », a rassuré Père Georges Patrick Cheou, curé de la paroisse Saint Moïse.

À la question de savoir s’ils sont conscients de la tâche, notamment des vertus évangéliques nécessaires, les réponses individuelles de Hector Senanmi Agli et Dieudonné Eyiyé à l’évêque ont été toutes affirmatives. Dans une démarche d’éclairage et comme d’un père à son fils, Mgr Houndékon leur a inculqués qu’il leur revient désormais de répandre la parole de vie dans le cœur des êtres humains, de faire goûter aux hommes la saveur de cette parole ravissante au milieu de notre monde, de faire vivre sincèrement la parole et de mobiliser le peuple de Dieu. Il a exhorté dans son homélie, à « consacrer nos vies respectives en vue de servir essentiellement : servir l’amour dans le culte divin et dans la personne humaine spécialement les malades, les indigents, les nécessiteux », a-t-il déclaré. Les deux pasteurs de l’Église ont fait vœu de pauvreté et de chasteté. Ils sont aussi astreints à la soumission à l’évêque et à la Vierge Marie et au respect de la fraternité pastorale.

Ciment de la prière

La paroisse Saint Moïse est honorée d’accueillir ces célébrations, a exprimé le premier responsable, Père Georges Patrick Cheou. En ce sens qu’elle intervient à un moment où cette communauté commémore les vingt-cinq ans de son érection. « Notre joie est immense de vous accueillir ici. Que Dieu le maitre de la moisson soit béni pour sa sollicitude à l’égard de son peuple », a-t-il prié dans son mot de bienvenue. L’ordination de ces ouvriers de l’œuvre du Salut, « montre que vous êtes une main efficace dans la main de Dieu », a-t-il témoigné à l’endroit de l’évêque.

Les nouveaux élus comptent sur le soutien du divin en vue d’aller au bout de la mission. « Puisse Dieu nous accorder la grâce nécessaire afin de ne jamais décevoir la confiance que l’Église nous a faite », a sollicité leur représentant dans son mot. Accepter de voir ses fils entrer au presbytère, a-t-il reconnu, est un geste de foi posé par leurs parents. « Un don gratuit fait de tout cœur avec un amour incommensurable c’est ce qui traduit le geste de foi que vous avez posé, chers parents, en remettant vos fils entre les mains de l’Église. Merci pour cette grande générosité. Que le Seigneur lui-même soit votre récompense », a-t-il souhaité. En plus d’exprimer des gratitudes, il a convié, enfin, le peuple de Dieu à les soutenir dans la prière. « Ne nous oubliez pas dans vos diverses heures de prières. Car de la même manière que les pierres de cette belle église se tiennent liées l’une à autre par le ciment, c’est de cette même manière que les âmes et les cœurs se tiennent unis à Dieu par la prière. Votre prière à notre endroit serait donc le ciment grâce auquel notre union à Dieu sera pour toujours », a-t-il exhorté.

Le désormais nouveau prêtre Hector Anicet Senanmi Agli a célébré dimanche 12 décembre sa première messe de prémices à la cathédrale Saints Pierre & Paul d’Abomey.

Laisser un commentaire

Top