Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Engagement pour la diversité culturelle et une société plus juste : Dr Hanza Diman reçoit une des plus hautes distinctions de la République fédérale d’Allemagne

Engagement pour la diversité culturelle et une société plus juste : Dr Hanza Diman reçoit une des plus hautes distinctions de la République fédérale d’Allemagne

L’engagement socio-politique et les actions en faveur du développement du Dr Hanza Diman, Béninois vivant en Allemagne a été distingué le 30 septembre dernier par le président allemand Frank-Walter Steinmeier en personne.

 

Depuis de nombreuses années, le Dr Hanza Diman s’est engagé en Allemagne dans différents projets en faveur de la diversité culturelle, d’une société plus juste, marquée par le respect et la tolérance, et d’une meilleure compréhension mutuelle entre les personnes originaires d’Allemagne et d’Afrique. En tant que collaborateur puis coordinateur de “BIGSAS@school” en est un exemple. Cet engagement lui avait permis à ce dernier d’être nominé par l’école doctorale Bayreuth International Graduate School of African Studies (BIGSAS) pour le Prix du DAAD (Service Allemand d’Échanges Académiques) récompensant les performances exceptionnelles d’étudiants internationaux dans les universités allemandes. Ce prix a été décerné au Dr. Hanza Diman en 2020. “Hanza Diman a associé de manière exemplaire son travail scientifique à un engagement vécu au quotidien et a ainsi apporté une contribution exceptionnelle aux processus de compréhension dans un environnement marqué par la diversité culturelle et religieuse”, témoigne-t-on à son propos.
Le grand engagement social et politique pour lequel le Dr Hanza Diman a été distingué par le président allemand s’exprime également dans son initiative de créer l’association “Africa Politicum” (www.africapoliticum.org). Ce laboratoire d’idées et d‘action indépendant et à but non lucratif, politiquement et financièrement autonome car ne recevant pas de dons ou autres financements ni de personnes physiques comme morales. Lequel s’est fixé pour objectif de susciter la réflexion sur des thèmes politiques, socio-économiques, culturels et géopolitiques en rapport avec l’Afrique et sa diaspora, tout en intégrant le contexte mondial en pleine mutation. Hanza Diman organise régulièrement des réunions pour “Africa Politicum” afin de discuter des développements actuels en Afrique. Il regroupe des experts et expertes africains et non africains avertis sur des thématiques concernant l’Afrique.

 

LIRE AUSSI : Voyage d’un chef d’État à l’étranger : Coût et coulisses de l’organisation

 

Le 30 septembre dernier aux côtés d’une vingtaine de personnes tous aussi méritants, le président fédéral Frank-Walter Steinmeier a honoré chacun de ses acteurs. “Vous construisez des ponts entre les pays, entre les peuples, et vous, onze femmes et neuf hommes, accomplissez tous des choses exceptionnelles. Je suis content que vous soyez tous ici. Être en mesure de décerner l’Ordre du mérite à des personnes comme vous est l’une de mes tâches les plus gratifiantes en tant que président fédéral… Chacun d’entre vous, apportez votre contribution à notre pays à votre manière bien particulière. Mais une chose vous relie : vous recherchez l’unité », a-t-il souligné à l’occasion. Pour le président Frank-Walter Steinmeier, ils sont tous la meilleure preuve que les gens peuvent changer quelque chose ensemble. Chacun de ces récipiendaires, poursuit-il, « contribue à façonner le monde de demain pour en faire un endroit meilleur, plus juste ».
Artisan d’une meilleure connaissance de l’Afrique
Connaissons-nous vraiment bien l’Afrique? C’est la question que Hanza Diman pose régulièrement aux apprenants. Il donne des réponses qui incitent à la réflexion et rendent plus compréhensibles pour toutes les tranches d’âge les facettes plutôt méconnues du continent noir. Dr Hanza Diman, 34 ans a étudié la Philologie allemande de 2007 à 2011 à l’Université d’Abomey-Calavi au Bénin, avec une spécialisation en “histoire politique et culture de l’Allemagne”. Après sa licence, il a rejoint l’université de Bayreuth en 2012 et a suivi le Master “Culture et société africaines” jusqu’en 2015. Il s’y est notamment intéressé aux questions d’inégalité sociale dans une perspective historique et politique. Il a ensuite rejoint l’école doctorale internationale d’études africaines BIGSAS. En 2021, il a obtenu son doctorat avec la mention très honorable. Cela, en plus de haute distinction qu’un étudiant puisse recevoir lors d’une obtention de diplôme dans le milieu anglo-saxon, avec une étude sur un thème de recherche qui combine les aspects énergétiques, sociaux et écologiques. En prenant l’exemple de la capitale togolaise Lomé, il s’est penché sur la question de savoir comment et avec quelles conséquences l’utilisation du bois de chauffage comme source d’énergie a évolué de l’époque coloniale à nos jours.
C’est donc à lui que le président allemand Frank-Walter Steinmeier a décerné la prestigieuse et plus haute distinction «Ordre fédéral du Mérite» de la République fédérale d’Allemagne. Le Béninois s’est engagé dans différents projets en faveur de la diversité culturelle, d’une société plus juste, marquée par le respect et la tolérance, et d’une meilleure compréhension mutuelle entre les personnes originaires d’Allemagne et d’Afrique.

 

LIRE AUSSI : « Cotonou gallery week-end » : De la convivialité autour de l’art contemporain

 

“Il est ainsi un exemple de la construction de ponts entre la science et la société dans les études africaines, comme nous le souhaitons également dans le cluster d’excellence ‘Africa Multiple”, explique le professeur Rüdiger Seesemann, porte-parole du cluster d’excellence “Africa Multiple” à l’université de Bayreuth. Hanza Diman est devenu au fil du temps un conférencier très demandé en Allemagne lorsqu’il s’agit de réfléchir aux points de vue africains et européens sur les défis actuels fondamentaux. En tant que collaborateur d’institutions germano-africaines, par exemple du “Farafina Institute” à Bamberg où il intervient comme chargé de communication et du réseautage stratégique, il contribue à lever les obstacles à la compréhension et les préjugés entre les deux continents voisins. Depuis 2021, Dr Hanza Diman est collaborateur du Conseil central des communautés africaines en Allemagne. Il sert actuellement le secrétaire général élu du Haut Conseil des Béninois de l’Extérieur Section Allemagne et dirige le cabinet de consultance panafricain Fact First Consulting qu’il a fondé en 2021.

Laisser un commentaire

Top