Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Enlèvements prémédités au Bénin : Le gouvernement met en garde les auteurs et leurs complices

Enlèvements prémédités au Bénin : Le gouvernement met en garde les auteurs et leurs complices

Le gouvernement veut sévir contre les enlèvements prémédités au Bénin. Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique Alassane Séidou a donné le ton mardi 31 mai, lors d’un point de presse qu’il a animé à Cotonou. « La Police républicaine en liaison avec les autorités judiciaires ne ménagera aucun effort pour débusquer les citoyens indélicats qui s’adonnent à de telles pratiques » a-t-il menacé.

 

LIRE AUSSI : Attaques terroristes : Le Bénin veut retirer ses compétences militaires du Mali

 

En effet, « depuis 2019, il se développe dans notre pays une nouvelle forme de criminalité qui consiste à procéder à l’enlèvement des proches, de responsables politico-administratifs ou de personnes fortunées avec exigence de paiement de rançon avant leur libération » a rappelé le ministre. Face à ce phénomène, la réaction du gouvernement a été prompte. Il a, dès lors, doté les unités spécialisées de la Police républicaine de moyens logistiques et techniques subséquents.

 

LIRE AUSSI : Enlèvement du Ca central de Nikki : Une piste nigériane évoquée

Malheureusement, depuis quelques mois, le phénomène a refait surface au Bénin « avec un indicateur majeur qui découle de l’étude des cas ». Il s’agit précise le ministre, « de l’orchestration des enlèvements par la plupart des prétendues victimes pour y tirer un profit financier en partageant la rançon payée par leurs parents avec les ravisseurs factices »
Pour mener à bien cette lutte, le ministre a invité la population à une franche collaboration avec les forces de sécurité publique en dénonçant tous comportements suspects.

 

LIRE AUSSI : Enlevé en début de semaine : Le CA central de Nikki relâché avec blessure

 

Ces individus indélicats ont donc encore le temps de se repentir au risque de se voir dans les mailles de la Police républicaine et des autorités judiciaires déterminées à faire régner l’ordre et la quiétude au Bénin. Cela y va de leur intérêt.

Par Raymond FALADE

 

Laisser un commentaire

Top