Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Entrepreneuriat féminin : L’Ue honore 4 femmes leaders

Entrepreneuriat féminin : L’Ue honore 4 femmes leaders

Lundi 8 mars, la Délégation de l’Union européenne (Ue) à Cotonou a rendu hommage à quatre femmes entrepreneures béninoises lors d’une conférence-débat organisée à Cotonou à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

Par Raymond FALADE

Doria Rey, directrice exécutive de l’application médicale e-santé Go Médical ; Sarah Codjo, responsable de l’entreprise de mode Perlicious ; Ismène Ahamidé, directrice générale de Ismast energy Sarl ; et Bertille Guèdègbé Marcos, responsable de la société « Les fruits tillou ». Ce sont là les « quatre femmes entrepreneures béninoises inspirantes, actives dans différents domaines d’activités : la mode, l’agroalimentaire, le numérique et l’énergie » que l’Ue a décidé de  « mettre en valeur », a magnifié Sylvia Hartleif. Leur domaine d’activité : le numérique, la mode, l’énergie et l’agroalimentaire. Dans un film documentaire diffusé à l’occasion, le public les a vues en train de partager leurs expériences dans le domaine de l’entrepreneuriat avec les jeunes qui entendent emboîter leurs pas. Telle est la trouvaille de l’Ue pour révéler ces femmes leaders et leurs activités, au public.

La conférence-débat a eu pour thème « L’entrepreneuriat des femmes au Bénin ». A travers un film documentaire, l’Union européenne a amené les participants à une immersion dans l’univers de ces femmes battantes qui impactent positivement à leur manière, leur communauté.

« La promotion de l’égalité des sexes et de l’égalité des chances est une priorité pour l’Union européenne », a réaffirmé l’ambassadrice, cheffe de la Délégation de l’Ue au Bénin Sylvia Hartleif. « Comme pour les autres valeurs fondamentales soutenues par l’Union européenne, nous les prônons autant au sein de nos propres États membres que dans nos pays partenaires. Notre objectif en temps qu’Ue est que chacun et chacune ait le même pouvoir de façonner la société et sa propre vie. Nous l’avons inscrit noir sur blanc dans notre troisième plan d’action pour l’égalité des genres, adopté le 24 novembre 2020, appelant à un monde d’égalité entre les sexes. Et cette égalité, elle doit pouvoir s’exprimer sur plusieurs plan… », a-t-elle développé. Et d’insister qu’il « …est essentiel d’introduire les femmes à des métiers techniques et porteurs, non seulement pour les femmes elles-mêmes, mais pour une croissance durable pour tous. Il faut leur donner l’opportunité de devenir des entrepreneures et de travailler à leur propre compte », a-t-elle exhorté.

Laisser un commentaire

Top