Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Épidémie du coronavirus : Le Bénin sur ses gardes

Épidémie du coronavirus : Le Bénin sur ses gardes

Le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin a donné un point de presse le lundi 27 janvier sur l’épidémie du coronavirus qui sévit depuis décembre dans certains pays et surtout en Chine. Au cours de cette sortie médiatique, il a invité les populations à garder leur calme et à prendre certaines mesures pour réduire les risques de contamination.

Par Raymond FALADE

Sept (7) mesures importantes sont recommandées par le ministre de la Santé Benjamin Hounkpatin pour réduire les risques de contamination de l’épidémie du coronavirus. Entre autres, se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon ou avec une solution à base d’alcool; éviter de cracher et de se moucher sur le sol, se couvrir la bouche et le nez avec un masque médical, un mouchoir en papier ou le creux du bras lorsqu’on tousse ou éternue, puis jeter le masque ou mouchoir et se laver les mains. Si l’on porte un masque facial, s’assurer de bien couvrir la bouche et le nez, évitez de toucher le masque qui est en place, le jeter immédiatement après utilisation, si c’est à usage unique, et se laver les mains aussitôt après, éviter tout contact étroit non protégé avec des personnes ayant la fièvre et la toux et consulter un médecin en cas de fièvre, toux et difficultés respiratoires. En cas de maladie pendant le voyage, informer le conducteur ou l’équipage, consulter un médecin sans tarder et partager ses antécédents de voyage. Dans les marchés d’animaux vivants, éviter tout contact direct non protégé avec des animaux vivants et les surfaces en contact avec des animaux, et bien cuire la viande avant de la consommer.

Depuis le mois de décembre 2019 l’épidémie de pneumonie due au nouveau coronavirus (2019-nCoV) a été signalée en République populaire de Chine. Jusqu’à se jour, les autorités chinoises ont dénombré au moins 2014 cas confirmés et 56 décès, a rappelé le ministre. A l’en croire, quelques cas de la maladie sont signalés dans d’autres pays et les populations paniquent. « L’infection au coronavirus se manifeste par la fièvre, des éternuements, la toux et l’essoufflement » a précisé le ministre. Et d’ajouter que « bien que n’ayant pas déclaré l’épidémie au coronavirus 2019-nCoV comme une urgence de santé publique de portée internationale, l’Organisation mondiale de la santé (Oms) a recommandé de prendre des mesures importantes de prévention.
C’est pourquoi, le ministère de la santé « afin de protéger la population du Bénin contre cette épidémie, et conformément au Règlement sanitaire international, le ministère de la santé a procédé avec ses partenaires et le Cnsl-Tp, à l’analyse de la situation et à la formulation des actions à mener en vue d’une réponse adaptée au risque ». A cet effet, des directives ont été adressées à l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac) et la Communauté aéroportuaire dans le but de renforcer les mesures de surveillance sanitaire, de détection, d’isolement et de prise en charge d’éventuels cas suspects à nos frontières ainsi que l’information et la sensibilisation des travailleurs et des voyageurs.
Malgré la gravité de l’épidémie de l’infection au coronavirus et l’attention que cela suscite, le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin a rassuré les populations de la promptitude du gouvernement à y répondre efficacement. « Toutefois, pour être efficace, cette réponse nécessite la contribution de tous, le respect des directives par tous, l’application sans faille des mesures de prévention pour nous protéger, protéger nos proches et notre pays » a-t-il martelé.
Il faut noter qu’aucun cas de la maladie n’a été signalé au Bénin à ce jour.

Laisser un commentaire

Top