Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Epidémiologie et biostatistique : 15 étudiants en formation pour 3 ans

Epidémiologie et biostatistique : 15 étudiants en formation pour 3 ans

Le projet “Formation des épidémiologistes et des biostatisticiens” (Tebwa) a lancé, lundi 13 septembre à Bohicon, la formation de 15 étudiants. L’objectif est de répondre convenablement aux épidémies dans l’espace Cedeao. D’une durée de trois ans, ce projet est financé par l’Union européenne.

Par Arnaud TOKPONON (Stag.)

Renforcer la capacité de recherche et d’intervention de l’Afrique de l’Ouest en épidémiologie et biostatistique pour gérer efficacement les épidémies. Tel est l’objectif du projet de Formation des épidémiologistes et des biostatisticiens. Ce projet est dirigé par le consortium Université d’Abomey-Calavi et le ministère de la Santé à travers l’Agence nationale des soins de santé primaires et le London school of hygiene and tropical medecine. Selon le professeur Romain Kakaï-Glèlè, coordonnateur du Tebwa, le nombre restreint d’étudiants en épidémiologie et biostatistique en Afrique de l’Ouest est dû au manque d’un programme de formation et de financement pour permettre aux étudiants de renforcer le nombre d’épidémiologistes et biostatisticiens dans la lutte contre les maladies infectieuses. La venue de la pandémie du coronavirus a montré le manque de main d’œuvres pour faire face aux épidémies de la sous-région. Pour remédier ce problème, il est évident de mettre en place une équipe compétente à travers la formation de celle-ci en épidémiologie et biostatistique avec la participation des départements nationaux de la santé et les agences nationales et internationales de santé publique. Le professeur Marcel Houinato, directeur de l’École doctorale des sciences agronomiques et de l’eau de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), a également montré le bien-fondé de cette initiative du projet Tebwa. Il a fait savoir que les problèmes que rencontrent les sociétés africaines peuvent trouver leurs solutions dans la conjugaison des efforts des facultés et instituts. « Les 15 étudiants qui seront formés dans le cadre du projet Tebwa permettront de renforcer nos systèmes nationaux et régionaux pour des études biostatistiques et épidémiologiques de haut niveau, et ainsi informer efficacement les décideurs en matière de santé publique », a-t-il expliqué. Pour le professeur Félicien Avléssi, représentant du recteur de l’Uac, le projet Tebwa coordonné par l’Université d’Abomey-Calavi avec comme partenaires l’Ecole d’hygiène et de médecine tropicale de Londres (Lshtm/Angleterre) et l’Agence nationale des soins de santé primaires du ministère de la Santé (Anssp/Ms, Bénin), favorisera la formation de 15 spécialistes de niveaux master en épidémiologie et biostatistique pour l’Afrique de l’ouest. Une tâche que le projet Tebwa prend en charge pour le renforcement de la coopération régionale et internationale dans la recherche en biostatistique et épidémiologie en Afrique de l’Ouest.

Laisser un commentaire

Top