Vous êtes ici
Accueil > Société > Établissements supérieurs privés : Les examens nationaux pérennes

Établissements supérieurs privés : Les examens nationaux pérennes

Les examens nationaux de Licence et Master dans les filières de formation non homologuées des Etablissements privés d’enseignement supérieur sont désormais pérennes. Lors du conseil des ministres du mercredi 18 novembre, les membres du gouvernement ont adopté un décret pour l’instituer.

Par Sènankpon DOSSOU

À travers ce décret, l’Etat entend garantir aux apprenants la possibilité de valider leurs années d’études et d’avoir des diplômes reconnus. Selon le gouvernement, les réformes qui seront engagées dans le secteur, permettront d’instaurer un nouveau modèle d’organisation devant favoriser la constitution de grandes entités d’Epes plus viables, à travers des accords d’établissement, des communautés universitaires ou des pools d’enseignement.

Pour la réussite d’un tel processus, le gouvernement entend mettre en place un plan d’action structurant de régulation statutaire des Universités publiques et des Epes.

Le gouvernement avait adopté le décret n°2017-194 du 29 mars 2017 portant organisation des examens nationaux pour l’obtention du diplôme de Licence et de Master dans les Epes non encore homologués pour plusieurs raisons dont le doute sur la qualité des enseignements, la non assurance sur l’effectivité du suivi des cours par l’étudiant… C’est donc pour conformer les établissements privés d’enseignement supérieur aux textes et normes définis et pour donner de la crédibilité aux formations qu’ils délivrent que le gouvernement a pris la décision de l’organisation des examens nationaux pour l’obtention du diplôme de Licence et de Master dans ces établissements.

La période transitoire de 3 ans a expiré à la fin de l’année universitaire 2018-2019 alors qu’aucun des établissements concernés n’a bouclé le processus pour l’obtention de l’homologation pouvant lui permettre de délivrer par lui-même ses diplômes.

 

Laisser un commentaire

Top