Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Factures normalisées : Pas d’incidence sur les frais de scolarité

Factures normalisées : Pas d’incidence sur les frais de scolarité

L’une des réformes opérées par le gouvernement de la Rupture à travers la Direction générale des impôts est l’instauration des factures normalisées. Le but de cette réforme est d’élargir l’assiette fiscale et de lutter contre la fraude fiscale. Selon les premiers résultats de cette réforme, plus 7 milliards de recettes supplémentaires en Tva ont été faits. Les écoles sont également tenues de délivrer des factures normalisées à leurs clients. Depuis cette annonce, beaucoup surtout les parents d’élèves, craignent une augmentation des frais de scolarité. Mais il n’en est pas question rejette le porte-parole du gouvernement Wilfried Houngbédji. Lors d’une rencontre avec les journalistes le vendredi 16 juillet, le secrétaire général adjoint du gouvernement a donné sa position sur le sujet. « Dans notre pays, si vous allez inscrire votre enfant est-ce qu’on vous demande de payer la Tva dessus non ! Pourquoi on demande à l’école de payer la facture normalisée et elle va augmenter les frais de scolarité ? » s’est il interrogé. Wilfried Léandre Houngbedji a expliqué que « La Taxe sur valeur ajoutée (Tva) qu’on collecte, n’est pas l’argent de la société ». A l’en croire, c’est l’argent des clients. « C’est votre argent que la société collecte pour le compte de l’Etat et doit reverser. C’est pour cela que quand cette société elle-même achète ailleurs et paye la Tva, elle aspire à une compensation, des crédits de Tva qu’elle va justifier à l’Etat ; et sur ce qu’elle a collecté qu’elle réverse, on défalque pour équilibrer les comptes. Elle a collecté pour 100 mille francs de Tva, elle-même a acheté pour 30 mille francs de Tva. Le modèle est tel que, quand elle va au niveau des impôts, elle va verser 70 mille et le reste c’est ce qu’elle-même a produit. Pourquoi, on vous dit de donner facture normalisée juste parce que on veut être sûr qu’il collecte pour le compte de l’Etat » a-t-il soutenu.

Par Raymond FALADE

One thought on “Factures normalisées : Pas d’incidence sur les frais de scolarité

Laisser un commentaire

Top