Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Financement public des partis politiques : Up, Br et Fcbe empochent 1 milliard 500 millions

Financement public des partis politiques : Up, Br et Fcbe empochent 1 milliard 500 millions

Les partis politiques représentatifs ont reçu lundi 8 août, leurs chèques pour les deux premiers trimestres de l’année 2022 conformément aux dispositions de la loi sur la réforme du système partisan. Il s’agit des partis Union progressiste (Up), Bloc républicain (Br), et Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Un milliard 500 millions Fcfa, c’est le montant total empoché par ces trois formations politiques.

La cérémonie de remise de chèque s’est déroulée à la Commission électorale autonome (Cena) en présence des représentants des formations politiques concernées.

 

LIRE AUSSI : Financement public des partis politiques : Clé de répartition des 1,500 milliards francs (Les législatives 2019 et les communales prises en compte)

 

Le président de la Cena‚ Sacca Lafia a expliqué que cette remise de chèques aux formations politiques éligibles au financement public au titre de l’année 2022, a son ancrage dans l’article 5 nouveau de la Constitution et dans les dispositions de l’article 39 de la loi portant financement public des partis politiques en République du Bénin. Cette loi‚ a-t-il rappelé, dispose que « le financement public des partis politiques concourt, entre autres : au financement des partis ; à la promotion de leur programme politique ; à la participation aux consultations électorales ; à la formation de leurs militants ; à l’éducation civique et politique de leurs membres et des citoyens. »

Par ailleurs, Sacca Lafia a invité les partis politiques bénéficiaires à produire à la Cour des comptes, leurs états financiers au plus tard le 30 avril de chaque année. Il a fait savoir que tout manquement à cette prescription, entraîne automatiquement la perte du bénéfice du financement de l’année en cours.

 

LIRE AUSSI : Léandre Houngbédji a/s création tout azimut de partis politiques : «La vocation de la réforme du système partisan n’est pas de limiter les partis politiques»

 

« Je suis persuadé que vous ferez une utilisation judicieuse des ressources à mettre à votre disposition », a lancé Sacca Lafia.

Pour rappel, la répartition des montants alloués à chaque parti politique a été faite sur la base de 60% au prorata de l’effectif des élus communaux et 40% au prorata du nombre des députés obtenus.

Par Raymond FALADE

Laisser un commentaire

Top