Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Fonds des Arts et de la Culture (Fac) : Les cinq clés pour décrocher un financement public

Fonds des Arts et de la Culture (Fac) : Les cinq clés pour décrocher un financement public

Invité sur la plus grande émission culturelle radiophonique du Bénin, « Sociétal », le directeur général du Fonds des Arts et de la Culture (FAC) a livré aux auditeurs les cinq clés qui permettraient aux porteurs de projets de bénéficier de l’accompagnement de guichet de financement public des acteurs culturels au Bénin.

Par Pacôme Comlan ALLOMAKPE (ext.)

C’est le mercredi 5 février 2020 que le Directeur du Fonds des Arts et de la Culture, Gilbert Déou-Malè a été l’invité spécial de « Sociétal », l’émission culturelle la plus suivie des acteurs culturels du Bénin et qui est produite et diffusée par la Radio Planète 95.7 FM. Ce numéro a été placé sous le sceau de la vérité. Il a offert une occasion au directeur général, soumis aux questions des animateurs dirigés par le talentueux journaliste culturel Happy Koffi Goudou, d’apporter des réponses à diverses questions. Celles-ci portaient globalement sur la gestion de la Direction du Fonds des Arts et de la Culture, et particulièrement sur les objectifs de la saison artistique 2020, le sort de la dette de l’ex Fonds d’aide à la culture, le processus et les critères d’éligibilité des porteurs de projet culturel au financement du Fac. A suivre la présentation du processus et des critères d’éligibilité des porteurs de projet culturel désireux de bénéficier de l’accompagnement de cette principale structure en charge du financement public de la culture au Bénin ; on retient cinq clés pour décrocher l’accompagnement du FAC.

La première clé est relative à la nationalité du porteur du projet. Selon les propos du directeur général, le bénéficiaire doit être de nationalité béninoise, vivant ou non sur le territoire national. Ce critère d’appartenance à la terre béninoise, terre du Vodoun et des mille et une merveilles culturelles est fondamental pour décrocher le financement public au Bénin.

La deuxième clé est la production d’un document-projet en respectant scrupuleusement le canevas type de présentation de projet que la direction FAC met gratuitement à la portée des porteurs projet.

La troisième clé concerne le contenu du projet présenté dans le canevas type. Ce contenu doit renseigner sur le projet soumis. Il doit exposer clairement et sans équivoque la capacité du projet à s’autofinancer dans le temps, la pertinence du projet au regard de la vision et de la politique culturelle insufflée par le gouvernement du président Patrice Talon. Mieux ce cadre de pertinence trouve des détails dans les objectifs visés par le plan de travail 2020 que rappelle le directeur général Gilbert Déou-Malè : le positionnement des acteurs culturels comme de véritables acteurs de développement dans la société béninoise ; la professionnalisation des acteurs du secteur culturel au Bénin.

La quatrième clé concerne la capacité du porteur du projet à défendre son dossier devant un jury dont le choix des membres est placé sous les privilèges discrétionnaires du directeur général du Fac. Chaque porteur de projet doit se préparer pour convaincre ce jury et prouver qu’il est le véritable porteur du projet soumis.

La cinquième clé relève de la procédure liée à l’étude du projet soumis. En suivant les explications du directeur Gilbert Déou-Malè, on comprend que c’est sous le sceau de la transparence et de l’objectivité que les projets soumis sont étudiés. L’apport d’un collège d’experts sollicités par le Fac en fonction du domaine du projet et des compétences des experts est déterminant.

Ces cinq clés qui se laissent facilement découvrir dans les propos du directeur général du Fac, méritent d’être appropriées par les porteurs de projet. Si avoir l’information, c’est avoir le pouvoir, les porteurs de projet qui se préparent à soumettre leurs dossiers pendant la saison artistique 2020 ont grâce à cette émission l’information et donc le pouvoir de décrocher l’accompagnement du Fac afin qu’ensemble, acteurs culturels et administratifs du secteur de la culture au Bénin, main dans la main, contribuent au rayonnement et au développement des arts et de la culture au Bénin.

2 thoughts on “Fonds des Arts et de la Culture (Fac) : Les cinq clés pour décrocher un financement public

Laisser un commentaire

Top