Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Gestion des contentieux des marchés publics : Les cadres de l’Ancb en formation

Gestion des contentieux des marchés publics : Les cadres de l’Ancb en formation

Lundi 14 octobre dernier, la Personne responsable des marchés public (Prmp) de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb), le maire de la commune d’Abomey-Calavi, Georges Bada, a ouvert au profit des cadres de l’association, un séminaire de formation pour outiller les participants pour une bonne maitrise des procédures de « passation, contrôle exécution et gestion des contentieux des marchés publics ».

Par S. B. A.

Depuis le vote du nouveau code des marchés publics en 2017 et l’adoption de ses décrets d’application en juin 2018, les cadres du secrétariat exécutif de l’Ancb n’ont pas bénéficié d’une formation qui leur permette d’en maîtriser les contours. Une situation qui augmente le risque d’erreurs dans l’application des dispositions de ces textes. C’est donc pour corriger le tir et permettre à ces cadres d’être outillés et bien aguerris que cette formation a été organisée. Il s’agit d’outiller les participants, au moyen d’exposés, de discussions de groupe et d’études de cas, pour leur permettre d’appliquer de façon irréprochable, chacune des dispositions du code des marchés publics et de ses décrets d’application. Un gage de transparence et de gestion efficiente qui met en confiance les partenaires de l’Ancb tout en lui permettant d’être à l’abri des recours contentieux.

Dans son message d’ouverture du séminaire, le maire d’Abomey-Calavi a rappelé l’importance pour l’Ancb d’organiser une telle formation. « C’est pourquoi il est apparu indispensable de mieux vous outiller à travers ce séminaire de formation afin que vous puissiez mettre en œuvre les procédures de passation, de contrôle et de gestion des contentieux des marchés publics dans le respect des dispositions légales et règlementaires en vigueur en République du Bénin », a indiqué Georges Bada. Il a ensuite remercié l’Union européenne et l’Association Internationale des Maires Francophones qui sont les partenaires de l’Ancb dans l’organisation du séminaire. Il a fini en invitant les participants à l’assiduité afin qu’après la formation, l’Ancb soit une structure qui passe ses marchés de façon irréprochable.

La formation cofinancée par l’Union européenne (Ue) et l’Association internationale des maires francophones (Aimf) à travers le Projet d’appui aux associations nationale et locales de collectivités locales du Bénin (Paacol-Bénin), s’achève vendredi 18 octobre prochain.

Laisser un commentaire

Top