Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Gestion des déchets par la Sgds-GN : Un service social et hygiénique convaincant

Gestion des déchets par la Sgds-GN : Un service social et hygiénique convaincant

La collecte gratuite des déchets dans les communes du Grand Nokoué a démarré dans les villes concernées. L’opération est conduite de main de maitre par la Société de gestion des déchets et de la salubrité du Grand Nokoué (Sgds-GN). Quelques semaines après le démarrage de l’opération à Cotonou, les quartiers de la ville changent progressivement de visage. Les populations s’en réjouissent et invitent le gouvernement à ne pas s’arrêter en si bon chemin.

Par Raymond FALADE

C’est un ouf de soulagement pour les populations de Vêdoko et St Rita à Cotonou. Depuis que la Société de gestion des déchets et de la salubrité du grand Nokoué (Sgds-GN) a démarré ses activités dans la ville, ces dernières n’ont plus rien à débourser pour évacuer leurs déchets ménagers. Tous les trois jours, les agents collecteurs passent dans les maisons conformément à leur plan de travail pour ramasser les ordures. Trottoirs et terres pleins centraux sont ainsi régulièrement vidés de leurs déchets habituels et des points de regroupement appropriés ont été mis en place par la société pour une bonne gestion desdits déchets.

‹‹ C’est une bonne initiative››, salue Ferdinand Hodonou, habitant de Vêdoko dans le 10e arrondissement de Cotonou. la Sgds-Gn ‹‹le fait très bien et très bien même ››. La particularité de la société selon Ferdinand, ‹‹c’est qu’on ne paie plus. Quand ils viennent, ils nous demandent de faire sortir les ordures et ils les ramassent.›› Ferdinand habite non loin d’un des nombreux points de regroupement mis en place par la Sgds-Gn dans le cadre de cette opération. Normal qu’il soit séduit du travail, de comment ”le déversement se passe’’. Armandine Sohê, coiffeuse dans le quartier Cotonou se réjouit également de l’opération. ‹‹Chez moi, ils ne ratent jamais. On ne débourse plus de l’argent et on ne se déplace même plus pour verser nos ordures.›› De quoi inviter le gouvernement à pérenniser cette opération qui selon elle, est à la fois sociale et hygiénique.

‹‹C’est maintenant que nos quartiers seront propres. Avant on retrouvait des ordures partout mais avec la Sgds-GN aujourd’hui, ce n’est plus ça ››, relève Ram’s, un autre citoyen de Cotonou. Abonné il y a un moment à une structure de collecte des déchets, le jeune couturier s’est désabonné des suites d’un malentendu survenu dans le quartier. ‹‹La Sgds-GN est la bienvenue chez nous. Nétions vraiment dans le besoin », conclu-t-il.

À Houenoussou, St Rita, les populations bénéficient également des services gratuits de la société. Justine Soha salue l’opération même si parfois les agents collecteurs ne sont pas réguliers. Une situation qu’elle comprend, précise-t-elle. Selon ses renseignements, les matériels de travail leur posent parfois de problème. Mais cela est en train d’être corrigé, croit Justine. Sur la gratuité de l’opération, elle félicite le gouvernement, car dit-elle, ces sous leur permettent de combler d’autres vides ailleurs. ‹‹Au moins avec ces sous, nous pouvons faire à manger, ne serait-ce qu’à acheter du maïs ou du gari››, a déclaré Justine Soha.

Conseillers locaux et chef quartier saluent le professionnalisme dont fait montre la Sgds-Gn. Catrayé Fébé, cheffe quartier Midédji dans le 10e arrondissement de Cotonou se dit surprise par cette décision. Car, ‹‹la collecte des ordures gratuitement ne saurait être facile. Mais l’Etat a vu juste›› en décrétant la gratuité de l’opération. Selon elle, les populations payaient chèrement pour s’abonner à des structures de collecte des déchets. Ceux qui n’en avaient pas les moyens, laissaient leurs déchets et cela pollue l’environnement. ‹‹On retrouvait des déchets au portail de certains, dans les bas-fonds et autres. Ce qui rendait difficile les travaux d’assainissement », déplore-t-elle. ‹‹Quelques jours seulement, le visage de mon quartier a changé››, a appuyé Vivien Houéhou, conseiller local au quartier Missèkplé à St Rita. Et de reconnaitre la disponibilité de certains responsables de la société qui lui ont donné les numéros à contacter au cas où les agents ne viendraient pas à temps.

La mission de la Sgds-GN

Le projet de modernisation de la gestion des déchets solides ménagers dans le Grand Nokoué est mis en œuvre par la Société de gestion des déchets et de la salubrité du grand Nokoué (Sgds-GN). Pour la réalisation des activités d’opérationnalisation de cette société, le conseil des ministres du mercredi 26 août 2020 a marqué son accord pour la contractualisation avec les sociétés adjudicataires pour la fourniture de poubelles et de tricycles, le suivi et le contrôle informatisé des prestations de salubrité et de collecte des déchets.

Ainsi, la société est chargée de la pré-collecte et la collecte ; l’aménagement et l’exploitation des Centres d’Enfouissement Technique des localités de Ouèssè et de Takon ; la salubrité dans toutes ses composantes ; le suivi, le contrôle informatisé de l’ensemble des prestations à réaliser de même que la mise en place d’un support informatique de cartographie et de gestion dynamique de toutes les données spatiales et géographiques de la filière.

Laisser un commentaire

Top