Vous êtes ici
Accueil > Société > Grand Nokoué : Tonato lance la gestion modernisée des déchets

Grand Nokoué : Tonato lance la gestion modernisée des déchets

L’hôtel Golden Tulip le diplomate a servi de cadre ce vendredi 08 février 2019, à  la cérémonie de lancement du projet de modernisation de la gestion des déchets solides ménagers dans le grand nokoué. La cérémonie s’est déroulée sous le contrôle du ministre du cadre de vie Didier Tonato.

Par Laurent KOKOU

Les préfets de l’Ouémé, de l’atlantique et du littoral, les maires et représentants des 05 grandes villes du grand Nokoué ont honoré de leur présence cette Cérémonie officielle de lancement du projet de modernisation de la gestion des déchets solides ménagers dans le grand Nokoué. Placée sous la présidence du ministre Didier Tonato, ledit projet concerne les communes de Ouidah, Abomey-Calavi, Cotonou, Sèmè-Podji et Porto-Novo où la forte concentration d’individus génère un volume croissant de déchets estimé à 385.000 t/an. Avec la mise en œuvre de ce projet, le problème de salubrité urbaine avec son impact néfaste sur l’environnement trouvera à coup sûr une solution durable. Ainsi, les conditions de santé publique et le bien-être des populations se verront améliorées. C’est l’entreprise Coved qui est chargé de l’exécution du projet. Un projet qui vise à optimiser les performances des opérateurs. Il faut souligner que le gouvernement a pris en compte l’intégralité des fonds indispensable pour la réalisation du projet, soit 10 milliards Fcfa. Au total, il est prévu 1000 engins légers pour la pré-collecte des déchets et 80 engins lourds pour la collecte.  Ouèssè et Takon sont les deux lieux retenus dans ce cadre.. Dans leur adresse, les autorités municipales des 05 villes concernées ont exprimé leur joie de voir ce projet prendre corps. C’est donc un grand soulagement pour les communes concernées par la modernisation de la gestion des déchets solides ménagers dans le grand Nokoué. Dans son propos liminaire le Ministre José Tonato à souligné que ce projet est issu d’un long processus d’impatience et de frustration, mais aussi de méthodes fondamentalement marquées par la volonté politique du Chef de l’État, Patrice Talon. Une volonté farouche d’offrir à nos concitoyens un système performant de gestion de déchets.

Laisser un commentaire

Top