Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Grande foire commerciale (Gfc) : Un marché unique d’exposition, réseautage et d’achat en fin d’année à Cotonou

Grande foire commerciale (Gfc) : Un marché unique d’exposition, réseautage et d’achat en fin d’année à Cotonou

Grande foire commerciale de Cotonou

« Optimum solutions » organise du 15 décembre 2022 au 3 janvier 2023, la première édition de la Grande foire commerciale (Gfc) de Cotonou avec l’autorisation de l’Agence de promotion des investissements et des exportations (APIEx). Cet événement se veut le plus grand rendez-vous économique et de détente en cette fin d’année.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

Le concept de la Grande foire commerciale (Gfc) de Cotonou est unique et vise à renouer avec le besoin de reconnexion, de brassage multisectoriel et de promotion commerciale mis en quarantaine par la crise sanitaire du Covid-19.

« Le présentiel nous ramène dans le goût, dans l’odorat », a justifié Steve Zola, responsable communication et logistique lors d’une conférence de presse à Cotonou, jeudi 8 décembre 2022 aux côtés de Irvin Dansi, responsable des opérations et Lee Fredye Akpekou, directeur général d’Optimum solutions.

La particularité de la Grande foire commerciale (Gfc) de Cotonou, c’est son caractère multisectoriel. Elle s’adresse, en effet, aux entreprises, unités de production de biens et de services, commerçant.es, artisans, offreurs de solutions numériques et technologiques, associations et groupements professionnels, organismes de promotion du commerce, organismes d’encadrement, institutions financières, Ong, acheteurs, consommateurs et utilisateurs… Tous les secteurs qui concourent à la vie socioéconomique sont concernés, de l’agroalimentaire, à la décoration, la mode, les bijoux, en passant par le secteur des Btp et de l’électroménager.

LIRE AUSSITransformation structurelle de l’économie béninoise : La Banque mondiale recommande trois pistes

L’objectif poursuivi par les organisateurs : rassembler tout ce monde multisectoriel en un même lieu et leur offrir ainsi, un cadre idéal d’échanges marchands et un carrefour d’affaires. Spécifiquement, la Gfa contribue à améliorer le climat des affaires au travers de la relance des activités de promotion commerciale ; à donner l’occasion aux forains d’accroître leur chiffre d’affaires en réalisant des ventes immédiates ; à permettre aux entreprises participantes d’augmenter les parts de marchés ; et à faciliter la mise en place de réseaux inter-commerciaux et le positionnement des opérateurs économiques étrangers de façon durable au Bénin.

La Grande foire commerciale (Gfc) de Cotonou Gfc se tiendra à la place publique du carrefour Fidjrossè plage du 15 décembre 2022 au 3 janvier 2023 prochain sous le thème « la relance des activités économiques, gage de croissance et de développement ». Elle a une dimension internationale. Près de sept autres nationalités africaines y sont attendues. D’où « la Gfc est une porte de promotion ouverte pour l’Afrique en générale et la sous-région ouest africaine, en particulier », a dévoilé Steve Zola. Outre les expositions vente, il existe deux autres formules de participation, à titre de partenaires ou de sponsor.

La Gfc ne drainera pas moins de 100 milles personnes durant la période, et plus de 150 stands d’exposition. L’autre spécificité alléchante, réside en ce que la Gfc entend « rapporter des clients aux exposants », contrairement aux autres foires/salons où les participants devraient se débrouiller, a insisté Lee Fredye Akpekou, directeur général d’Optimum solutions.

Opportunités

La fin des installations sur le site est prévue au 12 décembre, a annoncé Irvin Dansi. La responsable des opérations invite donc les acteurs socioéconomiques à faire diligence même si une rallonge n’est pas exclue. Les stands aux normes internationales sont de diverses gammes avec des dimensions variant de 6m2 à 9m2 voire plus.

L’équipe d’organisation accorde une attention particulière aux volets sécurité, commodité, disponibilité d’électricité et communication. Autant de services offerts gratuitement aux exposants qui ne s’acquitteront que du prix « raisonnable » de leurs stands. Pas de souci également quant à la visibilité des produits et services à vendre. Dans ce sens, à en croire Irvin Dansi, trois programmes ont été concoctés.

D’abord, une « Radio foire », qui consiste à offrir aux exposants des heures d’antenne sur des chaînes de radiodiffusion nationales. Ensuite,  une « Télé Gfc ». Sur des écrans géants installés çà et là sur la plage de Fidjrossè, une communication efficace à travers la diffusion de vidéos et spots publicitaires et d’autres éléments de promotion des exposants. Sans oublier, enfin, des directs sur les réseaux sociaux.

LIRE AUSSIÉconomie : Talon lie la flambée des prix à l’épidémie du Covid

Sont également prévus la restauration et des espaces ludiques (jeux vidéo, surtout les manèges), un air de jeux sécurisé où les enfants peuvent jouer pendant que leurs parents font des achats. Des ateliers, forums d’échange et learning class thématiques, animations culturelles, artistiques, caravane promotionnelle sont aussi au rendez-vous. De sorte à offrir aux populations en prélude aux fêtes du nouvel an, un cadre de détente et de divertissement.

La Grande foire commerciale (Gfc) de Cotonou donne la chance aux consommateurs d’avoir en un seul lieu, sur un marché unique les produits qu’ils n’ont (peut-être) plus vus. Complètement en phase avec la vision du Programme d’action du gouvernement (Pag) 2, elle est conçue pour impacter positivement l’économie, le tourisme, l’hôtellerie.

Grande foire commerciale (Gfc) de Cotonou

Des professionnels des médias invités à la conférence de presse, hôtel Golden Tulip le diplomate de Cotonou / ©Sêmèvo Bonaventure AGBON -Bénin Intelligent

Laisser un commentaire

Top