Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Législatives de 2023 : Le parti Gsr donne consigne en faveur des Démocrates

Législatives de 2023 : Le parti Gsr donne consigne en faveur des Démocrates

Gsr

Du soutien pour le parti ‘’Les Démocrates’’ dans le cadre des législatives de janvier 2023. Lors d’un point de presse, vendredi 23 décembre à Za-Kpota dans le département du Zou, le parti ‘’Grande Solidarité Républicaine (Gsr-La Main dans la Main) présidé par Antoine Guedou Vissetogbe a invité les populations à battre campagne et surtout à voter en faveur du parti de la Flamme.

Par S. B. AGBON

Le parti Les Démocrates, a insisté Antoine Guedou Vissetogbe, est l’unique représentant de l’opposition aux législatives de janvier 2023. En lui apportant son soutien, le parti ‘’Grande solidarité républicaine’’ (Gsr-La Main dans la Main) se conforme simplement au principe de « l’unité de l’opposition pour le combat » adopté par le Front pour la restauration de la démocratie (Frd) dans ses textes constitutifs en 2021. Le Gsr est donc appuyé par la Dynamique Aivo et le Mouvement « Encore » qui sont eux aussi membres du Frd.

Ainsi, après l’expérience du « parlement monocolore », le scrutin du 8 janvier 2023 est pour le peuple béninois, le moment de montrer son attachement à la démocratie, estime le président du Gsr Antoine Guedou Vissetogbe.

« Quant au peuple béninois, vous avez voulu voir l’opposition unie pour affronter les épreuves, Vous avez voulu avoir la possibilité de choisir vos dirigeants. Nous venons de vous en donner l’occasion en portant le fardeau à nos genoux au prix de tous les sacrifices qu’impose l’exercice. Ce faisant, nous avons joué notre partition. C’est maintenant votre tour de jouer la vôtre car les législatives qui pointent à l’horizon s’annoncent comme un Référendum sur la gouvernance du Président Patrice Talon », déclare-t-il.

« C’est pourquoi, au nom du Bureau nationale du parti Grande solidarité républicaine (Gsr-La main dans la main), au nom de ses militantes, militants, sympathisants et en mon nom personnelle, je vous invite à faire massivement compagne du 23 décembre 2022 au 6 janvier 2003 pour le parti, Les Démocrates, à aller voter et faire voter tôt le 08 Janvier le Parti Les Démocrates », a-t-il lancé solennellement.

Pas de bagarre

La consigne du parti Gsr s’accompagne surtout d’un appel à la non-violence. « Pas de bagarre, pas de provocation ». Les citoyens doivent rester sereins et surtout éveillés en vue d’un scrutin transparent et crédible qui garantit au porte-flambeau de l’opposition une « victoire écrasante et irréversible », a-t-il insisté.

LIRE AUSSILégislatives 2023 : La Cena forme les formateurs des agents électoraux

« Vous devez être sur les lieux de vote avant l’ouverture des bureaux pour éviter les bourrages d’urnes. Vous devez attendre jusqu’au décompte final, non pas dans le bureau de vote mais non loin et sans céder à aucune intimidation, à aucune panique. Vous devez accompagner l’urne jusqu’à la centralisation des résultats », les a exhortés Antoine Guedou.

Le Gsr et le Front placent beaucoup d’espoir aussi bien dans les candidats investis que les leaders du parti Les Démocrates et les appelle à la responsabilité. « Ne décevez pas le Front, Ne décevez pas le peuple, Ne décevez pas l’opinion international », a insisté le conférencier. Il salue, enfin, le président du parti LD, Eric Houndété et le président d’honneur Boni Yayi « qui ont travaillé d’intelligence pour qu’on en soit là ».

Le point de presse a connu une forte présence des membres de la Direction nationale de campagne du parti Les Démocrates, des militants et militantes du parti Gsr et des candidats têtes de liste des 23e et 24e circonscriptions électorales du parti LD, Raoul Glessougbe et Akpovi.

Laisser un commentaire

Top