Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Hôpital de zone de Sakété-Ifangni : Le service de kinésithérapie à nouveau fonctionnel

Hôpital de zone de Sakété-Ifangni : Le service de kinésithérapie à nouveau fonctionnel

Le service de la Kinésithérapie de l’hôpital de zone Sakété-Ifangni est désormais fonctionnel. Après cinq années de fermeture pour faute de professionnel, les populations de ces localités ont commencé depuis le 15 avril 2019 à bénéficier à nouveau de ce service.

Par Raymond FALADE (Stag)

La kinésithérapie est une branche de la médecine moderne qui soigne dès la naissance jusqu’au troisième âge. Elle utilise plusieurs moyens comme le mouvement, les agents physiques tels que le froid, le chaud, du courant à base fréquence, de l’ultrason. La kinésithérapie est souvent assimilée à la rééducation mais elle englobe la rééducation, l’éducation thérapeutique et la réadaptation.

La rééducation c’est quand le sujet a perdu une fonction acquise. Dans ce cas, on le rééduque c’est à dire on récupère la fonction perdue lors d’un accident de la voie publique par exemple ou après une paralysie suite à un accident vasculaire cérébral. L’éducation c’est quand le sujet n’a jamais acquis la fonction tels que les enfants ayant une infirmité motrice. La réadaptation c’est quand le sujet n’a pas pu récupérer une fonction qu’on met en place des moyens compensatoires.

Ainsi, les populations de Sakété et d’Ifangni, pour bénéficier de ce service étaient obligées d’aller à Porto-Novo ou parfois à Cotonou parce que celui de leur localité ne fonctionne pas. Mais grâce au leadership du Directeur de cet hôpital, Nourou Karimy Agboola dont l’objectif est d’offrir des soins de qualité aux populations dans tous les domaines, un kinésithérapeute professionnel a été trouvé pour faire fonctionner le service en tant que chef d’équipe. Il s’agit de Abdoul Moutinou Raîmi qui est un diplômé de l’École supérieure de kinésithérapie de la Faculté des sciences de la santé de l’université d’Abomey-calavi. Avec la réouverture du service de kinésithérapie de l’hôpital de Sakété, les populations peuvent bénéficier des soins dans ce domaine avec moins de tracasseries. Il faut souligner que le service de Kinésithérapie de l’hôpital de zone Sakété-Ifangni a rouvert le 15 avril dernier.

 

Laisser un commentaire

Top