Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Impacts socioéconomiques du Coronavirus : Le social inespéré de Talon

Impacts socioéconomiques du Coronavirus : Le social inespéré de Talon

Encore une mesure bien pensée du gouvernement qui redonne le sourire aux diverses couches touchées par la crise sanitaire du Coronavirus.  74,12 milliards de FCFA, c’est le montant que le gouvernement a annoncé débloquer, mercredi 10 juin, pour l’atténuation des effets socio-économiques du Covid-19.

Par S. B. A.

74,12 milliards de franc Cfa. C’est la somme colossale que le gouvernement consenti pour accompagner toutes les couches sociales impactées négativement par la crise sanitaire du coronavirus. Ce programme s’articule en trois grands points. Le premier concernant un soutien d’un montant de 63,38 milliards de FCEA au profit des entreprises. Une dotation destinée à la prise en charge, selon le cas, de 70% du salaire brut des employés déclarés sur une période de trois mois, au remboursement des crédits de TVA, à l’exonération du paiement de la taxe sur véhicule à moteur pour ceux qui ne l’ont pas encore payée au titre de l’année 2020 ou à sa conversion en crédit d’impôt au titre de l’année 2021 pour ceux qui l’ont déjà payée, à la prise en charge des loyers commerciaux sur trois mois au profit des agences de voyage déclarées. De plus, la prise en charge intégrale des factures d’électricité pendant 3 mois pour les hôtels et les agences de voyage à hauteur de 4,1 milliards de FCFA. Ce point intègre également un fonds de bonification de 30 milliards de FCFA au support d’une ligne de financement de 100 milliards de FCFA à taux zéro au profit des acteurs économiques ciblés via les établissements bancaires et les systèmes financiers décentralisés (SFD). Les crédits qui seront accordés via les établissements bancaires à zéro pour cent (0%) de taux d’intérêt seront remboursables sur une période de trois (3) ans maximum. Quant aux crédits accordés par les SFD, ils seront remboursables sur une période d’un an maximum. Le deuxième point est un appui de 4,98 milliards FCFA destinés aux artisans et acteurs de petits métiers affectés par la pandémie. Il prend en compte 55.000 personnes de ces catégories (professionnels de la coiffure, de la couture, de la soudure, de la menuiserie, petites vendeuses, etc.) qui se sont inscrites sur la plateforme digitale ouverte à cet effet, ainsi que dans les mairies et centres de promotion sociale. Enfin, le troisième et dernier point consiste en une subvention de portée générale, qui s’applique à tous les citoyens, sur les tarifs de l’électricité et d’eau pour un montant de 5,76 milliards de FCFA. A tout ceci s’ajoutera une subvention particulière au profit des pauvres et extrêmes pauvres dès la fin de l’opération de leur identification qui est en cours. Les Ministres concernés ont été instruits pour veiller à leur mise en œuvre immédiate.

Cette décision de portée sociale aura certainement un grand écho favorable auprès des populations qui réclamaient depuis le depuis de la crise, une telle bienveillance.

 

 

Laisser un commentaire

Top