Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Inégalités d’accès à l’énergie électrique : Le trio Total-France-Ue pour la délivrance

Inégalités d’accès à l’énergie électrique : Le trio Total-France-Ue pour la délivrance

Deux nouveaux contrats lient désormais l’État béninois et la firme Total, la France et l’Union Européenne sur le plan énergétique. Il s’agit d’un accord-cadre et un accord de fourniture de gaz visant à développer un terminal flottant d’importation de Gaz naturel liquéfié. La cérémonie de signature de ces contrats s’est déroulée le jeudi 24 juillet à la présidence de la République du Bénin.

Par R.F. (Stag.)

Cette signature de contrats a eu lieu en présence des ministres de l’Énergie Dona Jean-Claude Houssou et Romuald Wadagni de l’Économie et des finances représentant l’État béninois pour la circonstance. A leurs côtés, le Directeur général de la Société béninoise de l’énergie électrique (Sbee), Laurent Tossou et le directeur Gaz du groupe Total. Ces contrats sur l’accès au Gaz naturel liquéfié permettront au Bénin de faire face à la demande énergétique nationale croissante et d’accroître la part du gaz naturel dans le mix énergétique du pays. Cela va réduire considérablement son intensité en carbone. Le coût de ce contrat est évalué à plus de 51 milliards de FCfa. Ainsi, Total garantit au Bénin le Gaz dans les centrales thermiques. Ce qui permettra au Bénin de garantir la disponibilité de l’électricité en protégeant l’environnement et à un coût compétitif. C’est une infrastructure majeure pour le Bénin qui sera la première en Afrique subsaharienne.

Le projet Peder en bonne voie

Après la signature des accords avec le groupe Total, les deux ministres du gouvernement se sont rendus à la salle de conférence du ministère de l’Économie et des finances pour la signature de deux conventions de financement relatives au Projet d’extension et de densification électrique des réseaux de la Société béninoise de l’énergie électrique (Peder). À ce niveau, les conventions ont été signées par le ministre de l’Économie et des finances Romuald Wadagni, l’Ambassadrice de France au Bénin, Véronique Brumeaux et le directeur de l’Agence française de développement (Afd), Adrien Haye. Tout ceci sous le regard de Oliver Nette, Ambassadeur et Chef de file de l’Union européenne au Bénin. La contribution de la France et de l’Union européenne dans le secteur de l’énergie a pour but de soutenir le Bénin dans la réduction des inégalités d’accès à l’électricité en milieu urbain, péri-urbain et rural. Ce projet vise l’électrification et le renforcement des réseaux électriques d’une soixantaine de localités réparties dans 15 communes de 7 départements à savoir : l’Alibori, l’Atlantique, les Collines, la Donga, l’Ouémé, le Plateau et le Zou. Le Projet Peder est financé par l’Agence française de développement à hauteur de 29,5 milliards de FCfa et par l’Union européenne pour 10 milliards de FCfa.

 

Laisser un commentaire

Top