Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Infrastructures : De nobles ambitions pour le potentiel minier béninois

Infrastructures : De nobles ambitions pour le potentiel minier béninois

Le gouvernement veut lancer l’exploitation des ressources minières du Bénin. Le conseil des ministres du mercredi 8 avril 2020 a, à cet effet décidé de l’implantation d’une unité de production.

Par S. B. AGBON

Transformer en pierres ornementales et carreaux de céramique les ressources minières dont regorge le Bénin. Tel est le nouveau challenge que se donne le gouvernement. Ce qui lui permettra de combler, sans plus exporter, les besoins en matériaux de construction induits par les grands travaux d’infrastructures de son Programme d’action. Il a donc consenti à la mise en place du Comité de pilotage du Projet d’implantation d’unités de production de pierres ornementales et de carreaux de céramique. Le projet favorisera l’installation d’infrastructures d’extraction des granites et du marbre situés sur les sites de Fita, de Mbétécoucou, d’Igangan, de Ouogui et d’Idadjo ; d’une unité de transformation des granites en pierres ornementales ; et d’une unité d’extraction des gisements de kaolin de Kétou et d’Adakplamè ainsi que des gisements de Zogbodomey, en vue de fabrication de carreaux. « La production qui découlera de cette première phase du projet sera destinée à la satisfaction des besoins nationaux et l’excédent pourra être exporté », précise le compte rendu du conseil. Pour l’aboutissement, le Comité de pilotage du projet mis en place par le gouvernement « veillera notamment à : préparer une feuille de route pour la conduite du projet et veiller à sa mise en œuvre ; préparer et superviser les études techniques et de faisabilité y relatives ; coordonner les actions à mener avec les différentes parties prenantes ; et préparer la création et l’opérationnalisation de la société en charge de la gestion des unités de production ».

En plus de valoriser une ressource dont la disponibilité est conformée, ce projet du gouvernement participe de l’industrialisation du pays. Par ailleurs, c’est aussi et surtout un challenge pour la politique de la consommation locale en matière de revêtements de nos bâtiments et l’occasion pour les Béninois de prouver leur patriotisme en soutenant l’économie locale.

Laisser un commentaire

Top