Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Innovation du Dr Flavien Édia Dovonou : Trois dispositifs sûrs de désinfection des mains (Interview)

Innovation du Dr Flavien Édia Dovonou : Trois dispositifs sûrs de désinfection des mains (Interview)

Le Bénin vient d’enregistrer une initiative technologique innovante de riposte contre le coronavirus. Il s’agit de trois dispositifs manuel et automatique de désinfection des mains présentés à la presse, vendredi 8 mai à Houèto. L’idée est d’un enseignant d’université, le docteur Flavien Dovonou qui s’est entouré du génie de nombreux artisans. Il nous livre ici leur présentation.

Propos recueillis par Sêmèvo Bonaventure AGBON

Aux deux extrémités, les dispositifs à pédale et au milieu l’appareil électronique doté de détecteur de mouvement de mains.

 

Bénin Intelligent : Docteur Flavien Dovonou, vous trouvez que les dispositifs de lavage des mains installés çà et là comportent beaucoup de failles et ne nous protègent donc pas contre le Covid-19. Quels sont ces constats ?

Docteur Flavien Dovonou :

Nous sommes actuellement en crise avec la pandémie du coronavirus. Vous constatez que depuis quelques jours il y a relâchement dans l’adoption des mesures-barrière de sécurité. Pourquoi relâchement ? en des endroits donnés il y a le savon et pas l’eau ou alors il y a l’eau et pas le savon ou il n’y a rien de tout ça. Et la pandémie est en train de gagner du terrain. Ce n’est pas bien. Par endroit le gel est posé sur la table et chacun touche au bocal pour se servir ou bien c’est le gardien qui a le gel en main et le partage à tous ceux qui arrivent. Je trouve que c’est dangereux. Nous risquons de nous contaminer puisque je ne connais pas le statut de celui qui m’a prédécédé. D’où j’ai pensé à un dispositif où le gel est là, personne ne va le toucher mais tout le monde peut se faire servir facilement.

Par ailleurs, bientôt ce sera la saison des pluies et la plupart des dispositifs de lavage des mains se trouve au dehors au soleil. Est-ce qu’on va se laver les mains à l’eau et au savon pendant que la pluie est en train de vous taper ? ça va être difficile. Bientôt, ce sera aussi l’ouverture des classes, et les enfants iront à l’école. Sans oublier les élections communales du 17 mai prochain. Alors je me suis dit qu’est-ce qu’il faut faire pour renforcer les gestes-barrière et amener les populations à se désinfecter en un temps records. Alors, j’ai pensé, conçu et réalisé trois modèles de distributeurs de gel hydroalcoolique.

Le docteur Dovonou (à droite) dans un atelier de vitrerie impliqué dans la réalisation des dispositifs.

Présentez-nous ces trois différents dispositifs

En général, nos trois dispositifs permettent à l’utilisateur de se servir le gel hydroalcoolique sans toucher le contenant. Le premier est en aluminium. Il a un réservoir de capacité de 500ml et fonctionne avec une pédale. Il suffit d’appuyer la pédale avec votre pied pour être directement servi dans votre main. Le second a la forme d’un cylindre et doté d’un réservoir de capacité de 2 litres. Il est très solide et en tuyau galvanisé. Il fonctionne aussi avec une pédale. Vous appuyez la pédale et il vous sert dans la main. Le troisième dispositif est hautement électronique. Il est doté de capteur de mouvement de mains. Il a un réservoir de gel d’une capacité 5 litres. Il a une autonomie énergétique de 10heures parce que doté d’une batterie que vous pouvez recharger avec du courant 200V ou alors un panneau solaire. Il est mobile, muni de roulettes. Il est très bien indiqué pour les places publiques.

Quels sont les profils qui vous ont accompagné dans la concrétisation de votre idée ?

Nous avons travaillé avec des postes d’artisans : des vitriers, électroniciens, soudeurs, peintres. Au total, une équipe de 20 personnes. Notre capacité de production est de 3 à 4 éléments par jour. Mais si la demande est forte nous sommes en mesure d’aller à une dizaine par jour.

Nous profitons de votre canal pour lancer un appel à tout industriel, tout opérateur économique qui veut nous accompagner, que nous sommes ouverts à un partenariat afin que nous puissions produire à grande échelle ces produits, surtout l’appareil électronique nous sommes en mesure de le finaliser, de le mettre sous emballage et de l’exporter à l’étranger. Ce serait bien qu’on dise que le Bénin a inventé un distributeur automatique de gel hautement performant pour lutter contre le coronavirus.

Votre appel aux décideurs

Je les appelle à s’approprier ces dispositifs 100% made in Benin que nous avons réalisés et de les mettre à la disposition du grand public, surtout les écoles, collèges et centre de santé. Ils sont aussi adaptés aux Églises, hôtels, restaurants…

Quels sont vos points de vente ?

Actuellement nous avons retenus deux points , à savoir la Pharmacie de l’immaculée conception, située à Djadjo, à Abomey-Calavi, à environ 300m du carrefour séminaire ; et le Supermarché La dépanneuse, sur la voie de IITA carrefour. Nous sommes joignables aux 97386246/91910750.

Merci !

 

 

 

Laisser un commentaire

Top