Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Inondation à Grand-Popo : Le gouvernement apporte son soutien aux victimes

Inondation à Grand-Popo : Le gouvernement apporte son soutien aux victimes

Une forte délégation ministérielle a rendu visite le jeudi 24 juin, aux populations de la commune de Grand-Popo dont certains arrondissements et villages ont été inondés du fait de l’ensablement de l’embouchure. Objectif, apporter le soutien du gouvernement aux sinistrés.

Par Raymond FALADE

Cette délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères et de coopération Aurélien Agbénonci est composée du ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Alassane Seïdou et de la ministre des Affaires sociales et de la microfinance Véronique Tognifodé.
Sacs de riz, bidons d’huile, nattes, médicaments pour traiter les eaux, des sceaux et divers, sont entre autres, le lot de matériels remis aux populations par la délégation gouvernementale dans l’enceinte de la mairie de Grand-Popo. « C’est avec beaucoup de peines que nous avons appris le sinistre qui s’est abattu sur nos parents de Grand-Popo » a déclaré la ministre Véronique Tognifodé. Elle a expliqué que l’arrivée de la délégation gouvernementale est une réponse humanitaire d’urgence apportée à ces populations sinistrées pour témoigner la solidarité et le soulagement moral aux populations victimes de la montée des eaux. Ce qui fait dire à Alassane Séïdou, ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique que le gouvernement est attentif à tout ce qui se passe. « C’est pourquoi le chef de l’État a envoyé la délégation pour témoigner aux victimes de la montée des eaux à Grand-Popo, la compassion du gouvernement qui va les accompagner jusqu’à ce qu’une solution définitive soit trouvée à la montée cyclique des eaux » a-t-il souligné. Et de promettre que le gouvernement prendra toutes les décisions qui s’imposent pour soulager les peines des populations. Sur ce, la réaction du gouvernement n’a pas tardé. Et effet, dès les premières heures de ce sinistre, le gouvernement a décidé de faire des travaux de désensablement de l’embouchure. Ce qui a permis la baisse progressive du niveau de l’eau a-t-il rappelé.
Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération Aurélien Agbenonci, à son tour, a indiqué que le gouvernement est dans la dynamique de sortir les populations de cette situation qui crée des inondations cycliques dans la zone. A cet effet, des décisions importantes sont déjà prises et d’autres le seront encore les jours à venir. Par ailleurs, il a appelé les populations ainsi que les élus à travailler de commun accord pour qu’émergent aussi des solutions locales qui permettent d’éviter que les populations ne soient toujours sinistrées.
Au nom des sinistrés, Comlan Diaz a remercié le gouvernement pour le geste tout en l’appelant à une résolution immédiate des problèmes pour mettre fin à ces inondations cycliques.

Laisser un commentaire

Top