Vous êtes ici
Accueil > Société > Insécurité à Savè : Le présumé malfrat Léma neutralisé

Insécurité à Savè : Le présumé malfrat Léma neutralisé

Les éléments du directeur général de la police républicaine, Yaya Soumaïla du côté du commissariat de Savè viennent de frapper fort dans la commune de Savè. Ils ont neutralisé dans la matinée du mardi 22 septembre dernier, celui-là qui sème la terreur dans la ville aux trois mamelles.

Armand D.

Il n’a pas été très loin avant que le Capitaine Sanda Bio Mohamed et ses éléments ne le rattrapent. Le présumé malfrat nommé Léma qui sème la terreur dans la ville de Savè, a été abattu sur un champ de tirs bien nourris. Après des investigations menées en parfaite collaboration avec la population, l’équipe ayant à sa tête le Commissaire Sanda Bio Mohamed a effectué une descente musclée dans l’arrondissement de Boni précisément dans le village Foufou pour mettre la main sur quelques suspects liés à plusieurs cas de braquages et d’enlèvements perpétrés ces derniers temps dans la ville. A la vue des éléments de la Police républicaine, le présumé redoutable malfrat rencontré sur les lieux, a ouvert le feu sur les éléments du Directeur général de la police républicaine, Yaya Soumaïla. La riposte a été prompte. L’instant d’échanges de tirs a été fatale au chef gang. Il n’a pas pu se tirer d’affaires. Son corps a été déposé à la morgue de l’hôpital de zone Savè-Ouèssè. Les enquêtes se poursuivent pour démanteler le reste de la bande.
Il faut rappeler que ce présumé ravisseur abattu aurait à son actif des cas de kidnapping des citoyens et des braquages dans la ville de Savè. Selon certaines indiscrétions, il aurait même réclamé deux millions FCFA pour la libération d’un otage. Il fallait protéger la population contre ces individus. Mission maintenant accomplie à l’actif de l’équipe du Commissaire central de Savè, Capitaine Sanda Bio Mohamed.

Laisser un commentaire

Top