Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Installation de la 8ème législature : «on devrait éviter de s’ériger en obstacle », prévient Clément Gnonlonfoun

Installation de la 8ème législature : «on devrait éviter de s’ériger en obstacle », prévient Clément Gnonlonfoun

Clément Gnonlonfoun, l’ancien maire de Dangbo est d’accord avec la 8ème législature, même si les conditions de leur élection ont été contestables. Il appelle donc à ne pas s’opposer à leur installation, qui sera synonyme d’empêcher « le pays de disposer d’un nouveau parlement dès demain matin, créant ainsi un vide parlementaire dont les conséquences pourraient être préjudiciables à toute la nation béninoise !!! ». Lire l’intégralité de son opinion :

 

A DÉFAUT D’AVOIR CE QU’ON VEUT, IL FAUT ÉVITER DE SE RETROUVER DANS LA SITUATION QU’ON NE VOUDRAIT PAS AVOIR.

Les députés de la 8ème législature, bien qu’élus dans une situation contestable de compétition exclusive, seront installés ce jour 16 mai 2019 au palais des gouverneurs à Porto-Novo.

Qu’on en soit content ou pas content, on devrait éviter de s’ériger en obstacle contre cette cérémonie d’installation des députés de la 8ème, sous peine de devenir un hors-la-loi et d’être malheureusement traité comme tel.

Il ne le faut pas parce que nul ne doit se rendre justice !!!

Il ne le faut pas parce qu’on empêcherait le pays de disposer d’un nouveau parlement dès demain matin, créant ainsi un vide parlementaire dont les conséquences pourraient être préjudiciables à toute la nation béninoise !!!

Il ne le faut pas parce qu’on s’érigerait en auteur de trouble à l’ordre public, et ainsi créer des situations ingérables pour toute la nation !!!

Il ne le faut pas parce qu’on occasionnerait la destruction des maigres infrastructures de la ville de Porto-Novo, qui n’étaient déjà pas suffisantes pour couvrir les besoins indispensables au bon fonctionnement de la ville théoriquement traitée de capitale du pays !!!

Il ne le faut pas parce qu’on créerait des situations de conflit et d’insécurité qui donneraient au pouvoir exécutif l’occasion d’enlever le parlement de Porto-Novo !!!

Il ne le faut pas parce que malgré tout ce qu’on peut reprocher à TALON, il a fait beaucoup de réformes salutaires au pays que plus aucun autre chef d’État ne remettrait jamais en cause !!!!

Il ne le faut pas parce que si même TALON était un problème, ce n’est ni l’opposition désordonnée actuelle, encore moins Yayi dans sa gestion catastrophique des dix dernières années qui en seraient la solution !!!

Clément GNONLONFOUN, ancien maire de Dangbo.

Laisser un commentaire

Top