Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Jif à la mairie de Cotonou : L’hommage de Gnonlonfoun aux femmes

Jif à la mairie de Cotonou : L’hommage de Gnonlonfoun aux femmes

Le maire intérimaire Isidore Gnonlonfoun et ses adjoints n’ont pas oublié le personnel féminin de la mairie de Cotonou dans le cadre de l’édition 2020 de la Journée internationale des femmes. Le vendredi 13 mars dernier à Agontinkon, ils célébré leur contribution au développement et les ont incités à l’amour de leur travail.

Par S. B. A.

Moment de réjouissance et d’allégresse. C’est qu’il a fallu pour le Conseil municipal de Cotonou pour rendre au personnel féminin ce qu’il mérite en termes de reconnaissance et d’encouragement. « Vous êtes le cœur de Cotonou, vous êtes le souffle et l’énergie de notre ville », leur a déclaré Isidore Gnonlonfoun. Et d’exhorter qu’« ensemble, amplifions les stratégies de promotion de l’égalité et de l’équité de genre au Bénin ». Il n’a pas manqué de rendre hommage à toutes les femmes qui siègent au sein du Conseil municipal de Cotonou pour leur accompagnement et leur appui constant ainsi que leurs conseils dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions.

La célébration a été marquée par un chemin de croix suivi d’une messe d’action de grâce et une causerie-débat animée par Flore Aballo sur « la vie génitale de la femme : de la puberté à la ménopause ». A travers cette occasion, le maire Gnonlonfoun a voulu démontrer son attachement à la promotion de la gent féminine et au respect des valeurs qu’elle incarne. Et de témoigner particulièrement aux femmes de la municipalité, son amour.

Vu les promesses que l’autorité leur a faites, les femmes, à travers leur porte-parole Carmène Kiki, ont exprimé leurs reconnaissances à tout le conseil pour le soutien à chaque Jif. Elles ont salué principalement l’esprit d’ouverture, le soutien et le management de l’autorité municipale à leur endroit. S’adressant ensuite à ses collègues, Carmène Kiki les a exhortées à s’organiser davantage pour mieux s’investir dans les tâches à elles confiées par l’administration. Le secrétaire générale et présidente du personnel féminin de la mairie, Solange Songbé Capo-Chichi a quant à elle remercié les autorités pour leur implication dans la réussite de la célébration. Sans oublier le promoteur de l’hôtel ‘’Le Sénateur’’ qui, en guise de soutien, a donné gratuitement sa place de fête.

En clair, la célébration en différé de la Jif au profit des femmes de la mairie de Cotonou a permis de les inviter à plus d’engagement au travail et à la culture de la vertu afin d’exprimer leur mérite à l’exercice de leurs fonctions. « Ne limitez pas vos défis, mais défiez vos limites, croyez en votre personnalité. Aimez ce que vous faites et faites-le avec amour », leur a conseillé Isidore Gnonlonfoun.

La coupure des gâteaux a mis fin à la fête.

Laisser un commentaire

Top