Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Journée internationale de la kinésithérapie : Les vertus thérapeutiques du sport révélées

Journée internationale de la kinésithérapie : Les vertus thérapeutiques du sport révélées

L’Association béninoise des kinésithérapeutes-rééducateurs du Bénin (Abékir) a célébré le samedi 14 septembre en différé la Journée internationale de la kinésithérapie. La cérémonie s’est déroulée pour la première fois à Pobè dans le département du Plateau en présence de plusieurs acteurs intervenant dans le domaine, du directeur départemental de la santé Hyppocrate Fatembo et du préfet Valère Sètonnougbo.

Par Raymond FALADE (Stag.)

C’est par une caravane à travers la ville de Pobè qu’a démarré les manifestations entrant dans le cadre de la célébration de l’édition 2019 de la Journée internationale de la kinésithérapie (Jik). Kinésithérapeutes, autorités à divers niveaux, des associations sportives venus de toutes les communes du département du Plateau et d’ailleurs, ont fait des marches rapides sur environ 10 kilomètres. A l’heure côté, le directeur départemental de la santé du Plateau et le préfet dudit département. Cette marche a échoué au stade Jean-Pierre Gascon de Pobè. A ce niveau, plusieurs activités ont eu lieu. La journée ayant pour thème “douleurs chroniques et sport” des séances d’étirement au cours desquelles les participants ont fait travailler leurs muscles. L’étape la plus intéressante et amusant a été celle des dancing fitness (des activités sportives à travers la dance). Les participants ont exécuté des pas de dance tout en faisant du sport. La méthode était simple. On met de la musique et à travers le rythme, on fait des mouvements qui font travailler les articulations. Pour le préfet du département du Plateau Valère Sètonnougbo, “ce thème est édifiant c’est pourquoi nous, autorités au niveau du département du Plateau, nous avons pris une part active dans cette journée”. L’autre temps fort de cette journée est le lancement officiel de la campagne de don de sang dans le département du Plateau. Ceci est une initiative de la conférence administrative de la préfecture du Plateau avec à sa tête Valère Sètonnougbo. Et comme la charité bien ordonnée commence par soi-même, il était le premier à donner de son sang. S’en est suivi le Dds Hyppocrate Fatembo. Selon lui, l’initiative a pour but d’accompagner le ministre de la santé qui a lancé il y a quelques mois une campagne de don de sang. Les deux autorités ont salué les initiateurs de cette journée notamment l’Association béninoise des kinésithérapeutes-rééducateurs du Bénin (Abékir). Le thème de cette édition selon le Vice-président du comité d’organisation Maxime Kiki, a pour but “de réfléchir sur les patients ou la population qui présentent des douleurs qui dures dans le temps et qui malgré les traitements médicamenteux n’arrivent pas toujours à bouger”. Des communications sur plusieurs thématiques sur la kinésithérapie ont été faites. Une journée portes ouvertes a mis fin à cette célébration avec les populations qui ont bénéficié des consultations gratuites multidisciplinaires.

Laisser un commentaire

Top