Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Journée internationale des musées : Plaidoyer pour la revalorisation de nos plateformes culturelles

Journée internationale des musées : Plaidoyer pour la revalorisation de nos plateformes culturelles

La Communauté internationale a célébré samedi 18 mai, la Journée internationale des musées. Le Bénin n’est pas resté en marge de cette célébration. A cet effet, le directeur de cabinet du ministre du tourisme, de la culture et des sports Ernest Guillaume Sossou, a donné un point de presse le vendredi 17 mai à Cotonou pour annoncer l’évènement.

Par Raymond FALADE (Stag.)

Instituée par le Conseil internationale des musées (Icom) lors de son assemblée générale tenue à Moscou en 1977, la Journée internationale des musées a pour but « d’harmoniser les aspirations créatrices et les efforts des musées et d’attirer l’attention de l’opinion mondiale sur leur activité ». Ainsi, a-t-elle été pensée pour transmettre le message selon lequel les musées sont un moyen important d’échange culturel, d’enrichissement des cultures, de développement de la coopération et de paix entre les peuples. Le musée selon l’Icom est « une institution permanente sans but lucratif, au service de la société et de son développement, ouverte au public, qui acquiert, conserve, étudie, expose et transmet le patrimoine matériel et immatériel de l’humanité et de son environnement à des fins d’études, d’éducation et de délectation ». C’est pour cette raison qu’il reçoit plusieurs catégories de visiteurs comme des chercheurs, des enseignants, élèves et étudiants soucieux de découvrir les objets des collections, de s’informer et d’apprendre. Cette journée est aussi l’occasion pour les gestionnaires des sites et les spécialistes du patrimoine, de discuter des questions relatives au développement et à l’évolution des institutions muséales de par le monde entier.
« Les musées, plateformes culturelles: l’avenir de la tradition », c’est le thème retenu cette année par le Conseil internationale des musées (Icom). Au Bénin les manifestations officielles entrant dans le cadre de cette célébration ont eu lieu au musée historique d’Abomey, sur le site des palais royaux, haut lieu de l’histoire de la nation béninoise. Plusieurs activités ont été menées au cours cette cérémonie solennelle. Il s’agit entre autre des conférences thématiques, des tables rondes, l’organisation de concours de jeux traditionnels ainsi que des échanges avec des détenteurs des savoirs et savoir-faire traditionnels. Il a été organisé également au cours de cette cérémonie une campagne de salubrité sur et autour du site d’Abomey. Ce musée a été ensuite ouvert gratuitement au public pour des visites guidées. Ce qui a permis aux élèves, enseignants, chercheurs, touristes et curieux d’investir tous les musées du Bénin vitrines du riche et patrimoine du Bénin. Ernest G. Sossou a pour finir, rappelé les ambitions du président Patrice Talon qui, à travers son Programme d’action, « a placé au cœur de ses priorités de développement, la question essentielle de la revalorisation de nos musées ». Les nombreuses actions déjà menées dans ce sens et celles en cours « visent à faire de cette richesse culturelle et artistique de notre Pays un vecteur significatif de développement » a-t-il indiqué.

Laisser un commentaire

Top