Vous êtes ici
Accueil > Actualité > «Journées du Tourisme du Mono» : 7 jours d’animations touristiques, une marque à pérenniser

«Journées du Tourisme du Mono» : 7 jours d’animations touristiques, une marque à pérenniser

Les « Journées du tourisme du Mono » (JtM) se sont tenues effectivement du 15 au 21 novembre. Dans le cadre de cette initiative du Groupement intercommunal du Mono (Gi-Mono) financièrement soutenue par l’Union européenne (Ue), plusieurs localités ont accueilli d’intenses activités culturelles et touristiques pendant une semaine. La réussite de l’évènement a convaincu les décideurs de la nécessité de le réitérer au grand bonheur du progrès socioéconomique.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

Les « Journées du tourisme du Mono », constituent une marque déposée, une innovation ingénieuse de Gi-Mono. Elles ont permis de lever le voile sur l’immense potentiel touristique des communes du Mono. L’innovation réside en la création d’une date majeure pour la célébration et la consécration du tourisme dans le département du Mono. La date ainsi créée, indique le gestionnaire du patrimoine culturel, vise la promotion, l’appropriation et la valorisation des acquis du projet de création d’un Circuit touristique (Cirtoum) de Gi-Mono mise en œuvre sur financement de l’Union européenne à travers le Programme d’appui au développement territorial (Padt). Cette date majeure, ce sont les journées conçues, achalandées et alimentées de contenus festif, scientifique et culturel pour célébrer le tourisme dans le Mono. Elle favorise un focus manifeste qui jette le projecteur sur les réalisations, les produits et les retombées du projet Cirtoum sur les communes du Mono. Cette mise en lumière du projet Cirtoum s’est fondée sur une programmation intense en termes d’activités qu’il n’est pas inutile de présenter.

Un riche agenda

La réussite des JtM vient surtout de la richesse de l’agenda touristique exécuté. Une programmation qui a nourri aussi bien les esprits que les corps des participants pendant sept jours. Elle est faite de rencontres professionnelles marquées de tables rondes et de conférences-débats avec les contributions édifiantes des acteurs du tourisme et de l’administration en charge de la gestion du secteur touristique; l’inauguration du Centre intercommunal de promotion de la destination Mono (CIT) avec la présence des acteurs du tourisme du Bénin autour des maires des communes du Mono ; un mini salon pour la mise en valeur des offres, des œuvres et des atouts touristiques des communes du Mono; une éduc-Tour pour mobiliser et impliquer les influenceurs du Bénin dans la promotion de la Destination Mono; une tournée d’artistes pour assurer l’animation de la Destination Mono au cours des JtM; sans occulter les sites guidées des circuits de la Destination du Mono des sites du Cirtoum, route des vallées, route des couvents, route des forêts sacrées, route de la pêche et du commerce par troc, route de la biodiversité, la cité du bois blanc, la bouche du Roy et autres sites de la Réserves biosphère transfrontalière du Mono.

Autre moment fort de cette semaine touristique du Mono, « Les Prix Jeunesse Cirtoum ». Ils visent à éprouver et révéler les talents des jeunes du Mono et du Bénin sur la problématique de l’appropriation du potentiel touristique du Mono. Destiné aux jeunes élèves et étudiants du Bénin en général et du Mono-Couffo en particulier, la phase finale de ce concours a eu lieu le 20 novembre sur l’esplanade du Cit. Les trois meilleurs candidats ayant remporté les prix composés des enveloppes de cent mille, soixante-quinze mille et de cinquante mille francs sont respectivement Josué Oluwatobi Salami, Bruno Sodahoué et Aude Brice Babatoundé Kouderne.

Construit sur financement de l’Ue dans le cadre du projet Cirtoum, le Centre intercommunal de promotion du Tourisme dans le Mono (Cit) a été inauguré à l’occasion des JtM en présence des autorités préfectorale, communale et administratives, du consul de la Finlande au Bénin, des acteurs du tourisme et des populations du Mono. La coupure du ruban et la visite de ce joyau architectural a été faite sur fond de l’animation artistique du groupe Kekeli promoteur de la danse Bobobo, des chorégraphes de l’Association carrefour jeunesse de Comé, l’artiste Pyrand Djedo. L’ensemble des discours enregistrés à cette occasion dénote de l’émerveillement des autorités face à l’exploit infrastructurel de Gi-Mono dont les actions aussi pratiques que réalistes, ont permis l’érection de ce majestueux bâtiment affecté à l’animation du tourisme dans le Mono. Les invités n’ont pas aussi occulté de remercier les partenaires techniques et financiers du projet Cirtoum, notamment l’Union européenne et le Padt. Toutes ont exhorté les acteurs communaux et les populations à ne pas laisser éteindre la flamme allumée par le projet Cirtoum en vue du rayonnement durable du tourisme. Pour arroser cette flamme et la garder étincelante, le Gi-Mono a marqué les esprits des officiels en leur offrant une séance de dégustation de la gastronomie du Mono. Cette fête s’est déroulée au niveau de la magnifique berge lagunaire d’Awamé.

En marge de l’inauguration, s’est déroulée une exposition d’objets de souvenirs, des produits et services divers proposés par les acteurs du tourisme du Mono. La visite des stands a permis aux participants de découvrir entre autres, la Villa Karo, un espace culturel qui offre des services d’animation culturelle, de muséographie aux touristes et populations du Mono ; les femmes du groupement ‘’Finagnon’’ productrices des ustensiles de cuisine et des objets de décoration en poterie ; l’artiste-céramiste Miriam de Grand-Popo, productrice de colliers et objets sculptés en bois cuire.

Pérennisation

Une tournée touristique et éducative a également agrémenté les JtM. Sont concernés, les influenceurs, journalistes, photographes, guides de tourisme et d’enseignants d’université. Une expérience inédite qui leur a permis de consommer le produit Cirtoum, de visiter et d’apprécier les sites culturels et cultuels voire naturels, aménagés dans ce cadre. A l’arrivée, ils ont logiquement affiché leur volonté de contribuer désormais à leur visibilité, à la promotion de ce circuit nouvellement créé par le Gi-Mono.

Quant à la tournée d’artistes, elle a servi de cadre pour l’animation artistique des sites Cirtoum aménagés. Une dizaine d’artistes du Mono, organisés en groupe ou de façon individuelle ont confirmé ou révélé leur talent lors de leurs prestations. Le menu musical a varié selon que les artistes sont des individus animant soit en playback ou en live ou des groupes folkloriques exécutant la danse masquée (zangbéto), la danse Bobobo, ou la danse de marionnettes. A travers cette tournée d’artistes, la cour de la Forêt sacrée de Soyixwé, de la berge du lac Doukon et de sa majesté Sossa Guèdèhounguè, les podiums de la Place Agbolou, de la berge lagunaire d’Awamè et du port fluvial d’Athiémé ont vibré au son, au rythme et échos des soirées culturelles et festives.

Le joyau du Centre intercommunal du Tourisme du Mono

 

Événements festifs, culturels, ludiques et scientifiques. Diversité d’activités, une semaine culturelle et touristique inoubliable. Tel est le sentiment qui anime les organisateurs à l’issue des « Journées du tourisme du Mono ». Globalement, estime Pacôme Alomakpé membre de l’équipe, ce fut une semaine majeure offerte aux populations du Mono par le projet Cirtoum. Ce qui fait du coup « appel aux défis de leur pérennisation », projette-t-il.

Laisser un commentaire

Top