Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Journées scientifiques de l’économie béninoise : Le Bénin face aux mutations économiques

Journées scientifiques de l’économie béninoise : Le Bénin face aux mutations économiques

La Direction générale de l’économie (Dge) du ministère de l’Économie et des finances en collaboration avec l’École doctorale des Sciences économiques et de gestion (Ed-Seg) a organisé les mardi 14 et mercredi 15 décembre au Palais des congrès de Cotonou, les Journées scientifiques de l’économie béninoise (Jseb). Cette activité a mobilisé des scientifiques et acteurs de l’économie à divers niveaux.

Par Sènankpon DOSSOU

Les Journées scientifiques de l’économie béninoise (Jseb) sont une occasion pour amener des chercheurs de l’université à s’associer avec des professionnels de l’administration pour dialoguer scientifiquement sur des sujets d’économie nationale d’actualité dans des domaines précis, en vue de contribuer à l’orientation des prises de décisions stratégiques par les autorités compétentes. « Le Bénin face aux mutations Économiques », c’est le thème de cette deuxième édition. Selon Aristide Medenou, directeur général de l’Économie (Dge), ce thème vise à engager de profondes réflexions avisées sur les choix stratégiques à faire par le Bénin pour faire face aux différentes mutations en cours et à venir. « Comme vous le savez, la structure de notre économie n’a pas beaucoup varié depuis les indépendances. Elle est demeurée globalement caractérisée par un secteur agricole important, peu productif et peu diversifié, porté sur les produits d’exportation. Cet état des choses a mobilisé les attentions de notre gouvernement qui s’est engagé dans des réformes importantes »‚ a décrit Hermann Orou Takou‚ directeur de cabinet du ministre d’État chargé de l’Économie et des finances à l’ouverture de la rencontre. Il a fait savoir que « d’année en année, notre économie a enregistré des performances majeures, qui méritent toutefois d’être consolidées ». Pour ce faire, il faut avoir des données probantes pour éclairer les choix et s’assurer que le Bénin évolue vers le bon sentier‚ a renchéri Hermann Orou Takou. Il a indiqué que les attentes de ces Jseb sont énormes et s’est dit convaincu que sortiront des conclusions innovantes dans les domaines retenus.
Cinq sessions ont meublé les 21 présentations des universitaires conviés à ces Journées. Il s’agit de : performances macroéconomiques, innovations, technologies et gouvernance, sécurité alimentaire et agriculture durable, genre, pauvreté et inclusion financière, résilience à la crise sanitaire du Covid-19, équité et bien-être. Les travaux se sont déroulés sous la coupole d’Emmanuel Hounkou‚ directeur de l’École doctorale des sciences économiques et de gestion.

Laisser un commentaire

Top