Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Justice : La Criet s’installe à Cotonou en 2023

Justice : La Criet s’installe à Cotonou en 2023

Le garde des Sceaux, ministre de la Justice et de la législation, Séverin Maxime Quenum a présenté le lundi 21 novembre, le budget gestion 2023 de son département ministériel. Ce budget s’élève à 25.506.226.118 Fcfa et va permettre la poursuite de la mise en œuvre de certains projets prioritaires pour le secteur de la justice dont l’installation à Cotonou en 2023, de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) et l’opérationnalisation de la Cour spéciale des affaires foncières.

Par Raymond FALADE

Le budget au titre de l’exercice 2023 du secteur de la justice a connu une diminution de 0,85% par rapport à celui de 2022. Il s’articule autour de 05 programmes gérés par le ministère de la Justice et concourent à la mise en œuvre de l’action gouvernementale qui s’insère elle-même dans le cadre du Pag 2021-2026. « J’ai présenté ce budget aux députés pour avoir donc les moyens de mettre en œuvre les actions que nous avons inscrites en dehors du fonctionnement habituel qui nécessite la mise en œuvre du crédit. Pour cette année, nous voulons améliorer l’accès des justiciables à la justice. Nous travaillons déjà à rapprocher la justice des justiciables avec la création de nouvelles juridictions mais également améliorer le cadre et les infrastructures dont nous disposons. À cela s’ajoutent la rénovation des tribunaux avec de nouveaux équipements, la construction de nouveaux tribunaux, la modernisation du système pénitentiaire et enfin la construction de nouvelles prisons répondant aux standards internationaux », a expliqué le ministre.

 

LIRE AUSSI : Milieu carcéral au Bénin : Un visage hideux en matière de droits humains

 

Séverin Maxime Quenum a précisé que le gouvernement du président Patrice Talon veut faire du secteur de la justice non seulement un levier de développement mais beaucoup plus, une institution qui travaille à la paix sociale et la cohésion nationale.

 

LIRE AUSSI : Rejoignez notre forum Telegram pour ne rien rater de l’actualité. Analyses‚ enquêtes‚ exclusivité..ici👉🏿
https://t.me/+w4Ujk6EDhDc2Mzc0

 

En ce qui concerne les observations des députés, le ministre le Garde des Sceaux a fait observer que les députés ont voulu s’intéresser sur le taux d’exécution du budget de l’année dernière en terme clair, ce qui a été fait de l’argent octroyé au secteur de la justice. Selon ses propos, le budget de l’année dernière a été consommé à hauteur de 76% environ. « C’est une performance que nous entendions améliorer au cours de l’année 2023 c’est-à-dire aller jusqu’au bout des actions entreprises. Nous allons entreprendre de nouvelles actions, les amplifier et dans le concret, parvenir à réaliser tout ce que nous voulons en terme de formation professionnelle. Nous avons des recrutements en vue et nous voulons travailler également dans le sens des réformes institutionnelles. Comme actions phares pour 2023, nous avons l’installation de la Criet à Cotonou et l’opérationnalisation de la Cour spéciale des affaire foncières avec la construction de son siège pour mettre fin à la mafia foncière et aller vers la sécurisation du foncier », a-t-il indiqué.

Laisser un commentaire

Top