Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Avenue de la Marina : «J’ai la faiblesse de penser que c’est la plus belle du monde désormais»‚ W. L. Houngbédji

Avenue de la Marina : «J’ai la faiblesse de penser que c’est la plus belle du monde désormais»‚ W. L. Houngbédji

Du boulevard de La Marina à l’avenue de La Marina. Une question d’investissement ! Changement de statut pour le passage derrière la présidence de la République‚ La Marina. Vu les aménagements consentis qui ont changé le visage de cet endroit‚ Wilfried Léandre Houngbédji invite les Béninois à le considérer désormais comme une avenue et non plus comme un boulevard.

 

LIRE AUSSI: Bio Guera : «La présence de l’autre monument à Parakou n’exonère pas la République de faire ce qu’elle peut faire pour…»‚ Wilfried Houngbédji

 

Une avenue et pas des moindres. « J’ai la faiblesse de penser que c’est la plus belle du monde désormais. Il nous appartient de lui donner cette réputation. Cela a commencé avec tout ce qui est bâtit autour pour créer cette attraction»‚ nous a-t-il confié à l’issue du défilé militaire tenu à ce même endroit.

•Propos recueillis par Sêmèvo Bonaventure AGBON

 

Bénin Intelligent : Quelles sont vos impressions à la fin des manifestations de la 62e édition de la fête nationale ?

Wilfried Léandre Houngbédji : Tout le gratin sociopolitique de notre pays venu de partout…C’était une très belle fête sur cette avenue, parce qu’on peut se mettre à rêver que ce ne soit plus qu’un boulevard, que c’est une avenue. J’ai la faiblesse de penser que c’est la plus belle du monde désormais. Il nous appartient de lui donner cette réputation. Cela a commencé avec tout ce qui est bâtit autour pour créer cette attraction.

Nous sommes heureux de retrouver cette ambiance autour de la célébration de la fête nationale après que la Covid nous a imposé une organisation restreinte sur les deux dernières années.

Vous posez la question à tous les Béninois, qu’ils aient été ici ou qu’ils soient restés chez eux à suivre à la télévision, à la radio et vous verrez leur fierté, leur bonheur d’appartenir à ce pays qui de plus en plus grandit, qui de plus en plus bâtit sa nation.

Je pense que c’est à l’avantage de nous tous. C’est le mérite de tous les Béninois, de toutes les Béninoises.»

 

LIRE AUSSI: Épigraphe du monument de l’amazone : « Pour satisfaire tout le monde nous sommes revenus à l’écriture que la majorité aimerait avoir »

Laisser un commentaire

Top