Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Lancement de la ‘’Semaine de l’énergie électrique’’ : Plein feu sur les actions dans le secteur de l’énergie

Lancement de la ‘’Semaine de l’énergie électrique’’ : Plein feu sur les actions dans le secteur de l’énergie

Elle a commencé depuis le samedi 6 avril dernier, la semaine de l’énergie électrique initiée par le ministre Dona Jean-Claude Houssou. Lancée à la direction générale de la Sbee à Cotonou, elle offre aux populations l’occasion de s’informer et découvrir les réalisations dans ce secteur depuis trois ans.

Par Sêmèvo B. AGBON

Comment a-t-on pu si vite rompu avec les coupures intempestives d’énergie électrique à l’avènement de la Rupture ? La question a trouvé de réponse dans les allocutions lors du lancement de la Semaine de l’énergie électrique, samedi 6 avril dernier. Pour Laurent Tossou, directeur général de la Sbee, il aura fallu la volonté du président Talon déjà exprimée lors des campagnes et la vision claire qui s’en est suivie et traduite dans le Programme d’action du gouvernement (Pag) lancé le 16 décembre 2016. « Nous avons été instruit pour élaborer un plan de redressement du secteur de l’énergie », s’est-il rappelé. Il y a eu dès lors des engagements qui se sont traduits en actes, aussi bien dans la production, le transport que la distribution de l’énergie. Trois ans après, les résultats sont tangibles : construction de la centrale électrique 120 Mw de Maria Gléta dont trois moteurs déjà mis en marche même avant les délais prévus, réhabilitation de la centrale thermique d’Akpakpa autrefois un véritable « musées », et bien d’autres projets de construction de centrales photovoltaïques, des projets d’électrification rurale concrétisée comme à Gbéko dans la commune de Dangbo, la connexion de Tanzoun, a-t-il énuméré. La Sbee travaille davantage pour l’amélioration de ses prestations. Dans ce cadre, il faut rappeler le deuxième volet du projet Defissol qui envisage la modernisation du système d’information de la Sbee. Ce qui permettra de conjurer les longues files d’attende et donnera la possibilité pour les clients de pouvoir s’acheter des factures même les jours non ouvrables.

Présent à la cérémonie, le ministre du commerce, Serge Ahissou a soutenu que l’électrification est un moyen de facilitation de l’industrialisation. Il a donc salué le gouvernement pour ses prouesses dans ce domaine. Le Bénin, a-t-il soutenu, a tout ce qu’il faut pour son industrialisation, à savoir notamment une population jeune, des terres arables à perte de vue, un cadre macroéconomique favorable. Serge Ahissou a donc insisté sur l’électrification rurale, socle solide de réduction de la pauvreté en ce sens qu’elle permettra le développement de l’agriculture. Il a pour finir, exhorté les partenaires au développement à soutenir la vision énergétique du gouvernement.

Initiateur de la Semaine, le ministre Dona Jean-Claude Houssou a réaffirmé la détermination du gouvernement à doter le pays de capacité énergétique suffisante. Car, l’énergie est le socle de tout développement socioéconomique. « Beaucoup de projets de production vont suivre » avec un accent sur l’énergie solaire, a-t-il annoncé. La Semaine de l’énergie, a-t-il justifié, vise à « mettre sous les feux de la rampe, ce volet éminemment stratégique et prioritaire du Pag qu’est le sous-secteur de l’énergie électrique. Faire connaître les réalités du système électrique et les innovations dans le secteur de l’énergie, pour mieux partager, consolider la bonne gouvernance, augmenter et améliorer la perception par les utilisateurs ou clients des actions menées par le gouvernement du Bénin ». Il a alors souhaité que ladite semaine soit conviviale, attachante et que les agents de toutes les directions sous tutelle « montrent ce qu’on fait ».

Après la cérémonie de lancement de la semaine à Cotonou, des visites de site ont immédiatement suivies. Embarqués dans un bus, les hommes et femmes de médias se sont rendus à Abomey-Calavi pour visiter le vaste chantier de la centrale électrique de Maria Gléta 2. Visite guidée par le coordonnateur Émerick Tokoudagba et ses collaborateurs. Les journalistes ont posé de questions, les responsables du site les ont satisfaits.

Rappelons que la Semaine se tient dans quatre villes à savoir Porto-Novo, Cotonou, Parakou et Natitingou et s’achève le jeudi 11 avril prochain. Les populations sont appelées à sortir pour visiter les sites qui abritent les infrastructures énergétiques, échanger directement notamment avec les directions sous tutelle du ministère de l’énergie et les directions centrales et techniques et aussi, s’informer des réformes en cours depuis 2016. Elles pourront à la fin, conclure avec le ministre Dona Jean-Claude Houssou que « L’énergie est au cœur du Bénin, désormais terre d’opportunités grâce au président Patrice Talon ».

Laisser un commentaire

Top