Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Lancement du projet Prera : Bientôt un réseau électrique moderne pour l’Atlantique (L’autonomie énergétique en point de mire)

Lancement du projet Prera : Bientôt un réseau électrique moderne pour l’Atlantique (L’autonomie énergétique en point de mire)

Le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou a lancé le jeudi 5 mars, le Projet de restructuration et d’extension des réseaux de la Sbee dans la commune d’Abomey-Calavi et le département de l’Atlantique (Prera). D’un coût total d’environ 41,65 milliards, ce projet s’inscrit dans le cadre de la modernisation du secteur de l’énergie pour un meilleur accès à l’électricité au Bénin. La cérémonie de lancement s’est déroulée à la Direction régionale de la Sbee de l’Atlantique en présence de plusieurs autorités politico-administratives et des partenaires techniques et financiers du projet.

Par Raymond FALADE

Trois objectifs sont poursuivis dans le cadre du Projet de restructuration et d’extension des réseaux de la Sbee dans la commune d’Abomey-Calavi et le département de l’Atlantique (Prera). Il s’agit de l’amélioration du taux d’accès à l’électricité de 50% dans l’ensemble du département de l’Atlantique, de l’amélioration de la disponibilité et de la qualité d’électricité (à travers la réhabilitation des toiles d’araignée, réseaux plus fiables, la réduction du nombre et des temps de coupure, meilleure stabilité de la tension) et la réduction des pertes techniques et commerciales de la Sbee, a énuméré Jacques Paradis, Directeur général de la Sbee, qui assure la maitrise d’ouvrage du projet.

Les études de ce projet ont été faites en 2012 mais le financement n’a été obtenu qu’en 2015 grâce à certains bailleurs de fonds. Le projet Prepa est donc financé par l’Agence française de développement (Afd), l’Union européenne (Ue), la Banque européenne d’investissement (Bei) et la Sbee à travers l’Etat béninois.

Dans le cadre de ce projet, cinq appels d’offres ont été lancés en 2016, ce qui a abouti à huit marchés avec différents entrepreneurs ou prestataires étrangers comme béninois, a rappelé le directeur de l’Unité de gestion du projet, Vincent de Paul Ahoussinou.

Selon les caractéristiques du projet qu’il a présentées, le maitre d’œuvre a pour objet le contrôle, le suivi de l’exécution et l’intermédiaire sociale. L’intermédiation sociale a été prévue pour sensibiliser les abonnés des bienfaits de l’usage de l’énergie électrique et recenser les potentiels abonnés dans les localités bénéficiaires du projet. Le maitre d’œuvre de ce suivi est Innovation énergie développement (Ied). Le marché du Plan d’action, de réinstallation et de compensation (Parc) a pour but d’identifier l’ensemble des personnes affectées par le projet. A cela s’ajoutent trois marchés de fourniture de matériels et de réalisation des réseaux de distribution de l’énergie électrique en milieux urbain, périurbain et rural. Ce projet, comporte également un marché de construction clés en main sous-station 63/15 kv, avec la technologie Gis qui consiste à l’installation de deux postes électriques sous enveloppe métallique (Pesem), dénommé poste blindé, une première au Bénin. Un poste sera aussi construit à Cococodji et un second à Akassato. Ces deux postes vont renforcer l’énergie électrique afin d’éviter les baisses de tension. L’autre marché est celui de ligne souterraine de 63kv, les deux sous-stations prenant départ à la sous-station de Vèdoko via Maria Gléta. Pour finir, un marché de 50 000 kits de matériels de branchement avec un groupement béninois Valco/Energie d’Afrique. Ces kits de branchement permettront de prendre en compte les abonnés bénéficiaires de ce projet. Ainsi, lesdits abonnés payeront des montants forfaitaires pour leur branchement. Des meilleures conditions sont prévues en vue de faciliter le paiement des frais de branchement par l’intermédiaire de certains réseaux Gsm.

Taux d’exécution du projet

Selon le directeur de l’Unité de gestion du Projet de restructuration et d’extension des réseaux de la Sbee dans la commune d’Abomey-Calavi et le département de l’Atlantique (Prera) Vincent de Paul Ahoussinou, les travaux sont en cours et prendront fin en décembre 2021. Le taux d’avancement du projet au niveau du maitre d’ouvrage est de 83,33% et de 95% au niveau du Plan d’action, de réinstallation et de compensation (Parc). Quant à la fourniture de matériels et de réalisation des réseaux de distribution de l’énergie électrique, les travaux ont été déjà exécutés à 20,04% en milieu urbain et 16,42% en milieu rural. Pour le volet Htb, la construction des deux sous-stations est à 8,30% d’exécution alors que la construction de la ligne souterraine est à 10%. En matière de kits de branchement, les premières livraisons sont attendues pour le 15 juin prochain. Au total, le taux d’exécution physique de ce projet aujourd’hui est de 37,37% avec un taux d’exécution financière de 27,87.

L’énergie, pilier important du Pag

« L’accès à l’énergie à toutes les couches de la population constitue une préoccupation majeure du gouvernement qui doit permettre aux Béninois de disposer de ce service en qualité et en qualité suffisante », a déclaré le ministre Jean-Claude Houssou. Ainsi, depuis environ 4 ans, le secteur de l’énergie connait une dynamique au Bénin conformément aux vœux du président de la République Patrice Talon. A en croire le ministre, « 10% de l’ensemble du Programme d’actions du gouvernement (Pag) sont pour le secteur de l’énergie pour près de 800 milliards de nos francs » sur la période 2016-2021. Il s’est ensuite réjoui du chemin fait dans la mise en œuvre de ce programme, qui a permis au Bénin de faire un grand pas en avant dans le domaine de l’énergie par rapport aux années antérieures. Toutefois, le Bénin continue de travailler pour améliorer la qualité de ce service et le Prera doit y contribuer, a-t-il fait remarquer. Et de rappeler que l’objectif, c’est qu’à l’horizon 2021, le Bénin soit autonome sur le plan énergétique. Le secteur de l’énergie constitue pour le ministre Jean-Claude Houssou, le socle du développement de toute Nation. C’est pourquoi, il lui faut de la vision, de l’ambition et de la détermination, a-t-il insisté.

A tour de rôle, le maire d’Abomey-Calavi, Georges Bada et le chargé de missions du préfet de l’Atlantique, Bernard Zannou Daho ont remercié au nom de la population bénéficiaire, le gouvernement pour le choix de la commune pour la réalisation de cette grande infrastructure qui permettra aux populations d’Abomey-Calavi de disposer de l’électricité à tout moment non seulement en qualité et quantité mais aussi à moindre coût. Quant aux partenaires techniques et financiers, ils ont réaffirmé leur engagement à soutenir les différents projets du gouvernement du Bénin dans tous les domaines et surtout dans le secteur de l’énergie qui est la cheville ouvrière de tout développement.

La cérémonie a pris fin avec la visite de chantier de ce projet.

Laisser un commentaire

Top