Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Le Bénin : 3e pays africain où l’on vit plus heureux (World happines report 2020)

Le Bénin : 3e pays africain où l’on vit plus heureux (World happines report 2020)

L’édition 2020 du ‘’World Happiness Report’’ qui évalue annuellement le niveau de bonheur dans 153 pays et 186 villes vient d’être publiée. Parlant des pays où l’on vit plus heureux, le rapport classe le Bénin à la 86ème place au monde contre la 102ème qu’il a occupée entre 2008-2012.

Par Sêmèvo B. AGBON

Encore une performance reconnue au Bénin à l’international quelques semaines après s’être passé de pays pauvre à pays à revenu intermédiaire. Le pays de la Rupture vient d’être reconnu 3e pays en Afrique (derrière l’île Maurice et la Côte-d’Ivoire) où l’on vit plus heureux. Ainsi en a jugé dans son classement le World Happiness Report (page 24 et 25) qui est une mesure du bonheur publiée par le United Nations Sustainable Development Solutions Network chaque année depuis 2012. Les rédacteurs se sont basés sur les réponses d’environ 1 000 personnes par État, qui se positionnent sur une échelle de 0 à 10, tout en répondant à des questions sur leurs émotions, leur santé et le futur. « Au niveau national, la plupart des pays ont montré des changements importants de 2008-2012 à 2017-2019, avec un peu plus de gagnants que de perdants. Le plus grand gagnant a été le Bénin, en hausse de 1,64 points pour passer du bas du classement à son milieu. », lit-on dans le rapport. La récente étude s’étend de 2017 à 2019 contre 2008-2012 pour le précédent classement et prend en compte 153 pays du monde. Les critères considérés sont entre autres l’espérance de vie, les prestations sociales, les institutions politiques, la liberté, l’éducation, le PIB/habitant, le niveau de cohésion sociale, la générosité et la perception de la corruption. « Le Bénin a connu la plus forte progression. Le pays qui se classe aujourd’hui 86ème a connu comme d’autres Etats en transition, la plus forte progression depuis 10 ans. Il remonte ainsi vers le milieu du classement. Une situation qui ne reflète pas celle de l’Afrique subsaharienne en général ou l’on constate de nombreuses disparités, l’urbanisation étant un facteur déterminant : plus les habitants vivent en ville, plus ils sont heureux. » Quant aux villes, la capitale Cotonou a décroché le mérite de la 5ème meilleure progression au plan mondial sur les 10 dernières années en termes de mesure de changement positif dans l’évaluation du bien-être (World Happiness Report 2020, page 60). Comme quoi les efforts soutenus de bonne gouvernance commencent par donner les résultats escomptés.

 

Laisser un commentaire

Top