Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Législatives 2019 : L’ombre du baobab envahit la 24ème circonscription électorale

Législatives 2019 : L’ombre du baobab envahit la 24ème circonscription électorale

Depuis le 1er avril, les ténors de l’Union progressiste investissent tous les coins de la 24ème circonscription électorale. Un seul objectif : sensibiliser, entretenir et galvaniser cette base en vue d’une victoire écrasante aux prochaines législatives.

Par Sènankpon DOSSOU

Lazare Sèhouéto, Lambert Koty, Bonaventure Aké Natondé, Boniface Yèhouétomè, le maire Célestin Goutolou, Dr Isidore Hounhuédo… Pour qui connaît le département du Zou, ce sont des noms sonores. En bons meneurs, ce sont donc eux, accompagnés des élus locaux, qui ont rencontré les populations des arrondissements de Lanta cogbé, de Zogba, de Naogon, d’Adogbé, de Gounli, de Ouinhi centre, de Soli, de Sagon ou de Dasso. A chaque étape, moments d’explications et d’exhortations et des installations de comités locaux de campagne.

Au centre des échanges, entre autres, la réforme du système partisan avec le code électoral et la charte des partis politiques et bien d’autres questions liées au développement. Les ténors de l’Up n’ont pas manqué de montrer aux populations combien les législatives prochaines ont été voulues inclusives aussi bien par le Chef de l’Etat que les députés de la majorité parlementaire. Hélas, leurs amis de l’opposition ont manœuvré pour faire échouer le consensus prôné en préférant le dilatoire et les menaces. Face à cet échec, et comme l’ont conclu récemment les présidents d’institutions, il revient à se confier aux textes en vigueur en vue de préserver l’ordre constitutionnel. Ce qui signifie la poursuite normale du processus électoral et des élections à bonne date.

« Dans l’Union, on s’impose à ceux qui veulent nous opposer… Ne vous laissez plus manipuler par ces politiciens va-t’en guerre », lançait Lazare Sèhouéto, 3ème titulaire de la liste Up dans la 24ème aux populations de Lanta Cogbé.

Ce périple a démarré par Covè. « Nous reviendrons régulièrement vous voir car considérez que nous venons de lancer notre pré-campagne électorale. Nous allons parcourir tous les villages de Covè avec les différents comités locaux de campagne afin d’atteindre notre objectif. », a promis Boniface Yèhouétomè. Le boss de la localité, Aké Natondé a insisté sur la nécessité de « s’unir derrière quelqu’un qui veut nous aider pour notre développement… ».

Le verdict des urnes qu’espèrent les émissaires de l’Union progressiste dans la 24ème c’est de rafler les quatre sièges. « Baobab ou Baobab », tel est le mot d’ordre laissé par l’éloquent Lazare Sèhouéto. Au regard de la forte mobilisation et l’accueillant des populations, l’Union progressiste se révèle être dans de beaux draps dans la 24ème circonscription électorale. La tournée pour sensibiliser les électeurs se poursuivra dans d’autres communes.

Laisser un commentaire

Top