Vous êtes ici
Accueil > Politique > Législatives d’avril 2019 : Une mission de la Cédeao s’enquiert des préparatifs

Législatives d’avril 2019 : Une mission de la Cédeao s’enquiert des préparatifs

Une délégation de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) est au Bénin du 03 au 06 mars 2019. Objectif, toucher du doigt les préparatifs des législatives du 28 avril 2019.

Par Laurent KOKOU

Conduite par le commissaire aux Affaires politiques, Paix et Sécurité, de la Commission de la Cedeao, Francis Béhanzin Awagbé et composée du directeur des Affaires politiques Aderemi Ajibewa, du chef de la division de l’Assistance électorale Francis Oké et d’un représentant des Affaires politiques Sergine Ka, cette mission s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Protocole sur la Démocratie et la Bonne gouvernance, additionnel au Protocole relatif au mécanisme de prévention, de gestion, de règlement des conflits, de maintien de la paix et de la sécurité régionale qui fait obligation à la Cedeao d’assister les États membres organisant des élections. Il s’agit concrètement pour la délégation de s’enquérir du niveau de préparation des élections législatives prochaines en vue d’aplanir les éventuelles difficultés inhérentes au scrutin. « Notre mission a un double aspect. Aspect de visiter les préparatifs de cette élection législative et ensuite s’il y a des difficultés sociopolitiques, on dresse le lit d’une diplomatie préventive pour éviter qu’il y ait de conflits après», a précisé le chef de la délégation. Au cours de la première journée, la délégation a rencontré les ministres de l’économie et des Finances, celui de la Justice et le président de la Cour constitutionnelle. Les émissaires de la Cedeao auront également à échanger avec le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, les présidents de la Céna, du Cos-Lépi et les représentants des partis de la mouvance et de l’opposition. Une rencontre avec le Chef de l’état est également prévue. « À ces endroits, les autorités nous ont rassurés que tout est mis en œuvre pour que tout se passe bien.», a fait savoir le Général Francis Awagbè Béhanzin. Il a saisi cette occasion pour saluer la maturité démocratique du Bénin qui fait de cette nation, une référence en Afrique et dans le monde. C’est fort de cette réalité qu’il s’est dit rassuré d’un aboutissement heureux du processus électoral en cours. « Le Bénin… est un bon élève de la démocratie en Afrique. Nous avons fait notre conférence nationale qui s’est passée dans la paix. Nous avons amorcé la gouvernance démocratique et depuis 1990, il y a toujours des alternances pacifiques dans ce pays. Notre souci est que les élections se passent très bien.» a conclu le chef de la délégation.

Laisser un commentaire

Top