Vous êtes ici
Accueil > Actualité > L’Udbn à propos de la fermeture des frontières nigérianes: Une « opportunité pour assainir … le secteur de la contrebande »

L’Udbn à propos de la fermeture des frontières nigérianes: Une « opportunité pour assainir … le secteur de la contrebande »

La fermeture par le Nigéria de ses frontières avec le Bénin a installé les populations dans une grande souffrance. Les prix des produits de grande consommation dont le carburant ne cessent de flamber au quotidien. Le parti Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn) présidé par Claudine Afiavi Prudencio espère que « le Bénin trouvera dans cette difficulté temporaire une réelle opportunité pour assainir davantage et durablement le secteur de la contrebande et consolider par ricochet les bases de notre économie ».

 

COMMUNIQUE

Depuis quelques jours, notre pays est confronté à la fermeture de ses frontières terrestres communes avec le Nigéria, tout comme d’ailleurs avec d’autres pays limitrophes de ce grand voisin. Les populations frontalières, aussi bien du Bénin que du Nigéria et tous les compatriotes dépendant directement ou indirectement des échanges avec ce pays, vivent des moments difficiles caractérisés par le ralentissement des activités économiques et l’augmentation des prix de beaucoup de produits de grande consommation.

C’est une situation délicate qui ne laisse pas indifférent le parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau. Par le présent communiqué, l’Udbn témoigne toute sa solidarité avec le peuple béninois.

Prenant la mesure de l’urgence, le Président de la République a rapidement échangé avec son homologue du Nigéria pour connaître les motivations de cette décision unilatérale et surtout examiner les voies de dénouement rapide. Le parti Udbn salue cette promptitude de SEM Le Président Patrice Talon et exhorte l’ensemble du gouvernement à poursuivre les efforts nécessaires pour que notre pays ne vive plus de pareilles situations aux conséquences bien lourdes pour les populations. Connaissant la proactivité de notre gouvernement et sa capacité à proposer des solutions techniques adaptées comme démontrées dans le cas de la centrale énergétique de Maria Gléta 2, l’Udbn nourrit le vif espoir que le Bénin trouvera dans cette difficulté temporaire une réelle opportunité pour assainir davantage et durablement le secteur de la contrebande et consolider par ricochet les bases de notre économie.

Nous exhortons les populations à la patience et à la foi en la réussite des efforts diplomatiques des autorités béninoises en vue d’un retour rapide à la normale.

Justement dans le cadre des réflexions et initiatives en cours, le parti Udbn utilisera les canaux appropriés pour remonter à qui de droit ses différentes contributions.

Fait à Abomey Calavi, le 31 Août 2019

La Présidente

Claudine Afiavi Prudencio

Laisser un commentaire

Top