Vous êtes ici
Accueil > Économie > Lutte contre l’inondation : Le Bénin mobilise 20 milliards F de la Boad

Lutte contre l’inondation : Le Bénin mobilise 20 milliards F de la Boad

Le ministre de l’Économie et des finances Romual Wadagni a signé le vendredi 23 juillet, un accord entre la Banque ouest africaine de développement (Boad) et le Bénin. Il s’agit d’un accord de prêt de 20 milliards Fcfa pour le financement partiel du Projet d’assainissement pluvial des villes secondaires (Papvs).

Par Raymond FALADE

Le Projet d’assainissement pluvial des villes secondaires (Papvs) vise la réalisation à court, moyen et long terme, dans les villes secondaires, d’ouvrages primaires de drainage d’eaux de ruissellement vers les exutoires appropriés. Signatures, échanges de parapheurs entre Serge Ekué, président de la Boad et Romuald Wadagni, ministre d’État en charge de l’Économie et des finances, ce sont les moments forts de cette cérémonie. 20 milliards de Fcfa, un taux d’intérêt de 5,5 % l’an pour une durée de 12 ans dont 3 ans de différé. Ce sont là les caractéristiques dudit financement obtenu de la Boad pour la réalisation du Papvs.
L’objectif de ce projet est d’atténuer les inondations et leurs impacts. Sont concernées les villes telles que Porto-Novo, Abomey-Calavi, Bohicon, Abomey, Ouidah, Sèmè-Kpodji, Parakou et Natitingou. Il permettra à terme, entre autres, de réduire la prévalence aux maladies hydriques dues aux inondations. Il facilitera aussi la circulation des biens et des personnes et induira une croissance significative des activités économiques locales. Ce projet pour le gouvernement est indispensable à la mise en œuvre complète du projet Asphaltage dont la première phase, quasiment achevée, consiste en la réhabilitation et l’aménagement de voiries urbaines au sein des villes sus mentionnées.
L’intervention de la Boad porte sur la construction de 12.041 ml de collecteurs primaires et secondaires et de 1.882 ml de voies dans la ville de Parakou. Le coût global du Papvs est de 278.228.143.641 Fcfa. Il est prévu pour être financé par la Bei à hauteur de 26% ; la Boad à hauteur de 7% ; sans oublier les contributions de la Bad, le Fond vert, le Fonds spécial africa growing together Fund (Agtf) à hauteur de 55% ; et le budget national à hauteur de 12%.
Au terme de la signature de cet accord, le ministre Wadagni a témoigné la gratitude du gouvernement béninois à la Boad pour son « accompagnement constant en vue de l’amélioration de la qualité de vie de la population béninoise. ». Ce financement participe du social annoncé le chef de l’État Patrice Talon comme caractéristique de son second mandat, a soulevé l’argentier national. Le président de la Boad a réitéré la disponibilité de son institution à accompagner le Bénin dans sa marche de développement.
La coopération financière avec la Boad ces cinq (05) dernières années s’élève à 195.061.000.000 Fcfa dont environ la moitié est investie dans la construction de logements sociaux au Bénin. Le reste prend en compte les interventions dans les secteurs du transport, de la santé et de l’artisanat.

Laisser un commentaire

Top