Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Mairie d’Adjohoun : Roland Da Hêfa en croisade contre les éléphants blancs

Mairie d’Adjohoun : Roland Da Hêfa en croisade contre les éléphants blancs

Soucieux du mieux-être de ses administrés, le maire de la commune d’Adjohoun, Roland Da Hêfa, a effectué une descente le lundi 16 décembre dernier sur certains chantiers importants situés sur son territoire afin de booster l’exécution des travaux. Un coup d’accélérateur pour non seulement épargner les populations des éléphants blancs mais surtout de leur permettre de bénéficier dans les brefs délais de meilleures conditions de vie et de travail.

Par Armand D.

Accompagné d’une forte délégation constituée d’élus communaux, locaux et cadres de la mairie d’Adjohoun, Roland Da Hêfa s’est rendu dans les arrondissement d’Akpadanou, de Kodé et d’Azowlissè pour la remise de sites aux entreprises chargées de la réfection de l’école primaire publique Akpadanou centre, de l’arrondissement de Kode et de la réalisation du forage de Sissèkpa puis surtout pour les inviter à la réalisation au plus vite des travaux. Première étape : l’école primaire publique Akpadanou centre. Ne disposant pas d’infrastructures adéquates pour accueillir les apprenants, il y sera procédé à la réfection d’un bâtiment comportant trois salles de classes, le bureau du directeur et un magasin. L’entreprise en charge du chantier dispose de 30 jours pour finaliser les travaux du changement de la toiture, des fenêtres, des portes et des peintures. Elle mettra à profit, les congés de fête pour accélérer l’exécution des travaux afin de mettre les élèves et les enseignants dans de bonnes conditions dès la reprise des classes en 2020. Le maire Da Hêfa a exprimé sa volonté de voir la réalisation parfaite des travaux dans l’intervalle du délai imparti. Ému de cette visite de la première autorité de la commune, le Chef de l’arrondissement d’Akadanou et le directeur de ladite école ont remercié le maire pour sa démarche qui prouve combien de fois l’amélioration des conditions de travail des apprenants et enseignants le préoccupe. Pendant que le Chef d’arrondissement formulait des doléances à l’endroit du locataire de l’hôtel de ville, les jeunes de l’arrondissement quant à eux lui adressaient leurs sincères félicitations pour les différentes réformes entreprises tout en lui promettant leur soutien sans failles.

Étape de Kodé…

Jadis abandonné, le bâtiment abritant l’arrondissement de Kodé bénéficie aujourd’hui des travaux de réfection qui lui permettront de véritablement refléter
une maison administrative. Les plafonds, le toit de tuiles, les brasseurs et les installations électriques de ce bâtiment seront rétablis sous l’impulsion du maire Roland Da Hêfa, qui y a effectué une descente pour vérifier l’état d’avancement des travaux. Le chef de l’arrondissement de Kodé pourra alors travailler dans de très bonnes conditions au lieu de rester sous les arbres pour exécuter sa mission. Ne voulant pas des éléphants blancs sur son territoire, le maire a invité l’entreprise en charge des travaux au respect strict du délai d’exécution.

Un forage à Sissèkpa…

Le village de Sissèkpa dans l’arrondissement d’Azowlissè a bénéficié de la réalisation d’un forage équipé de pompe à motricité humaine. Ce projet est la réponse au besoin pressant du village qui est en manque d’eau potable depuis plusieurs années. Conscient de la nécessité d’eau potable dans la vie de l’homme, le maire a vite répondu à cette doléance des populations de Sissèkpa. Ces travaux qui devraient normalement durer deux mois seront réalisés dans l’intervalle de trois à quatre semaines compte tenu de l’urgence du besoin. C’était une occasion pour le conseiller communal Okegbo Sèhou Martin et les populations de décerner un satisfecit au maire qui n’a ménagé aucun effort afin qu’ils aient ce forage qui soulagera leur peine. Car l’eau reste et demeure un besoin vital.

Laisser un commentaire

Top