Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Mairie de Cotonou : Le premier budget de l’ère Atrokpo

Mairie de Cotonou : Le premier budget de l’ère Atrokpo

Les conseillers de la municipalité de Cotonou ont voté à l’unanimité, lundi 30 novembre, le budget primitif, exercice 2021, de la commune lors de la 4ème session ordinaire du conseil municipal.

Par S. B. AGBON

Avec le maire Luc Atrokpo, la municipalité de Cotonou a son premier budget. Il est d’une valeur totale de dix-neuf milliards deux millions huit cent vingt-sept millions cent cinquante-cinq (19.002.827.155F). Ce budget, l’un des plus ambitieux pour  la ville de Cotonou a été voté à l’unanimité des 47 conseillers présents et représentés : 47 voix pour, 0 contre et 0 abstention. Il est essentiellement dédié vers l’investissement au détriment des charges de fonctionnement qui ont connu une baisse drastique. Il est en hausse d’un milliard vingt-et-un millions sept-cent cinquante mille huit cent quarante-trois francs, soit un taux d’accroissement de 5,68 %.

Représentant le maire Luc Sètondji Atrokpo, le deuxième adjoint Gatien Adjagboni a ouvert cette 4ème session ordinaire du conseil municipal. Ladite session ordinaire est la dernière de l’année 2021 lors de laquelle la mairie s’est ainsi dotée de son outil essentiel de travail qui est le budget primitif de l’année 2021. Avant le vote du budget, le Deuxième adjoint a remercié chacun des élus pour leur accompagnement multiforme, leurs critiques constructives, leur participation de qualité au débat local depuis l’installation de la nouvelle mandature. Il n’a pas manqué de remercier  le président Patrice Talon et son gouvernement pour les actions qu’ils mènent en vue de donner un visage nouveau et resplendissant à la ville de Cotonou.

Le budget a été élaboré suivant une approche participative qui tient compte des aspirations profondes des populations de la ville vitrine du Bénin. C’est dire que ce budget est réaliste car il tient compte des engagements pris auprès des populations et des projets prioritaires de la ville.

En plus de l’étude et le vote du budget, Nonvignon Solange Meyevi a été installée lors des travaux en remplacement du feu conseiller  Tessilimi Liamidi Bello. Plusieurs communications sur des sujets importants qui visent à apporter un mieux-être à leurs mandants ont été présentées aux élus.

Les travaux prennent fin ce jour, mercredi 2 décembre prochain.

Laisser un commentaire

Top