Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Mairie de Parakou : Rêve réalisé pour Aboubakar Yaya

Mairie de Parakou : Rêve réalisé pour Aboubakar Yaya

Aboubakar Yaya succède enfin à Charles Toko à la tête de la municipalité de Parakou. Un dénouement qui rappelle l’une des pires manifestations de l’indiscipline au sein du parti majoritaire qui ont suscité le vote de la loi interprétative du code électoral.

Par Sêmèvo B. AGBON

Conformément aux résultats des élections communales, le parti Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) contrôle la mairie de Parakou à travers la personne de Aboubakar Yaya. Après l’échec de la première tentative, il a été désigné par le parti et présenté ce samedi 6 juin 2020. Viennent ensuite Amadou Issifou, Idrissou Arouna Alassane et Maman Aboudou Razak respectivement 1er, 2e et 3e adjoint au maire. Quant aux arrondissements, Chabi Seko Idrissou est titulaire du premier, Yacoubou Aboubakari chef du deuxième et Aboumon Raoufou tient les rênes du troisième.

Aboubakar Yaya avait échoué à se faire élire le jeudi 28 mai 2020. Sur 33 votants, 17 conseillers ont voté contre sa candidature, 15 voix pour, et une abstention. Le candidat du seul parti de l’opposition ayant pris part aux élections communales, la Fcbe, était pourtant favori du fait de la majorité absolue détenue par sa formation de provenance. L’indiscipline des conseillers aggravée par une seconde candidature unilatérale d’une conseillère issue du même parti, a conduit au blocage de l’élection du chef de l’exécutif municipal de Parakou. Le même scénario enregistré au niveau d’autres communes, a amené les députés à adopter en procédure d’urgence, mardi 2 juin, la loi n°2020-13 portant interprétation et complétant la loi n°2019-43 du 15 novembre 2019 portant code électoral. Cette démarche législative a supprimé l’élection des maires et consacré simplement leur désignation par le parti ayant la majorité.

Laisser un commentaire

Top