Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Malick Gomina : comme une évidence

Malick Gomina : comme une évidence

Assuré de la majorité des sièges, 23 sièges sur les 34, qui le Bloc républicain peut bien placer à la tête de la commune de Djougou ? La réponse ne fait plus de doute auprès des populations.

En 2019, elles s’étaient décidées à le porter en triomphe. La foule que draine ses sorties politiques aux côtés des mentors dont Bio Tchané le prouvent. Hélas ! le prince quitte dans une humilité et simplicité inédites et surprenantes, la course des législatives du 28 avril. Nous voici en 2020, où le destin politique de Malick Gomina le rattrape encore, et cette fois-ci sans aucune issue de fuite. En accordant massivement leurs suffrages au cheval cabré, les populations ont exprimé ainsi clairement leurs vœux de le voir comme l’édile de la commune au titre de la 4e mandature de la décentralisation.

Être à ce niveau de reconnaissance populaire aujourd’hui, n’est pas une génération spontanée. Sur le terrain, et depuis des lustres, Malick ABDOUL GOMINA a travaillé de longue haleine pour s’enraciner. Très tôt, il s’est habitué aux coups inhérents à une aventure politique. Il a eu le temps de démontrer qu’il n’est guère un charognard politique. Il s’est distingué par la volonté de se rendre utile au plus haut niveau à la cité des Kpeitoni.

Pour les jeunes qui aspirent également à une carrière politique, le parcours de Gomina renvoie la leçon qu’il faut se construire en politique. A moins d’être un aventurier qui se fout du bien commun. Il faut savoir oser.

La commune de Djougou l’a réclamé et l’aura donc comme maire. Gomina, le choix du développement à la base. Ce ne sont pas les actions pour y parvenir qui lui sont étrangères. Il a l’habitude de donner un peu de lui à ses concitoyens autant de fois qu’il s’avère nécessaire. Comme cette reprise, l’an dernier, d’une enveloppe de 5 millions aux apprenants de Djougou candidats aux examens du Bepc et du Bac. En clair, avec Malick Gomina, Djougou a fait le bon casting pour sortir définitivement de l’ornière.

Par S. B. A.

Laisser un commentaire

Top