Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Marcellin Laourou : « Qu’au niveau de Bantè nous ne connaissions aucun trouble »

Marcellin Laourou : « Qu’au niveau de Bantè nous ne connaissions aucun trouble »

Le Bénin traverse une période électorale sensible. Et déjà, les mauvaises langues annoncent avec persistance des violences à Bantè. Ressortissant de la zone, le Commandant des Douanes Marcellin Laourou, tout en démentant ces rumeurs a participé, dimanche 21 mars, à une messe pour la paix organisée par les jeunes à la Paroisse Saint Joseph.

Par Sêmèvo B. AGBON

« Depuis à peu près deux semaines on entend qu’il y a soulèvement à Bantè, il y a guerre à Bantè, on a envoyé la police mater les populations de Bantè. Mon Père, je voudrais que vous priez pour la paix à Bantè, qu’au niveau de Bantè nous ne connaissions aucun trouble, et qu’aucune goutte de sang d’un ressortissant de Bantè ne se verse », a plaidé Marcellin Laourou. Et d’inviter les populations venues nombreuses, à s’abstenir de tout acte de violence et à négliger toute provocation.  « Les gens peuvent venir vous provoquer, vous piétiner, ne cédez pas. Est-ce à cause de la politique que nous n’allons plus nous voir entre frères ? Non. On fait la politique avec intelligence », a-t-il exhorté.

L’initiative d’une messe pour la paix, louable en ce contexte électoral, a reçu une forte adhésion de la part des cadres natifs de la localité et les autorités religieuses. Lors de la messe officiée par le Père Romuald Ogougbé, ils ont demandé à Dieu de veiller sur la commune. Jeunes et femmes sont davantage édifiés sur le devoir patriotique de maintenir la paix et la cohésion, condition sine qua non pour un développement inclusif et durable de la localité.

Une collecte de fond a été également effectuée à l’occasion en vue de booster la construction de l’église. Entamée depuis plusieurs années, la paroisse était toujours inachevée.

Laisser un commentaire

Top