Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Ministère de l’énergie : Les défis énergétiques pour 2020 lancés

Ministère de l’énergie : Les défis énergétiques pour 2020 lancés

Le ministre de l’Energie Dona Jean-Claude Houssou a présidé le jeudi 30 janvier la revue du Plan de travail annuel de l’année 2019 et le lancement du budget gestion 2020 de son ministère. C’est à l’occasion de la cérémonie qui s’est déroulée à l’Infosec à Cotonou.

Par Raymond FALADE

Pour le Directeur de la programmation et de la prospective Hermann Zimé, il s’agira de procéder à un état des lieux de la gestion budgétaire 2019, de s’approprier des différents documents budgétaires élaborés ainsi que les outils d’opérationnalisation et de cerner plus encore les nouvelles dispositions sur les marchés publics. L’année budgétaire 2019 a permis au 30 septembre 2019, d’exécuter l’ensemble des activités programmées à 55,75% et de consommer le budget à 36,92% des ressources mises à la disposition du ministère de l’énergie a détaillé le Secrétaire général du ministère, Jean-Claude Gbodogbe.
Dans son discours de lancement, Dona Jean-Claude Houssou a expliqué qu’on peut retenir que l’exécution physique à 60,22% des activités programmées du ministère pour l’année 2019 s’est appuyée sur une consommation base ordonnancement du budget à hauteur de 56,98%. Une performance imputable au dynamisme satisfaisante de la plupart des responsables de structures. C’est pourquoi, il dit vouloir compter sur la disponibilité de ses collaborateurs à booster les réformes en cours pour espérer instituer “un système énergétique largement autonome, compétitif et une fourniture d’électricité fiable et de qualité aux unités de production et aux populations béninoises.

Au cours de la cérémonie, le ministre Dona Jean-Claude Houssou a procédé à la remise des lettres d’évaluation de la gestion 2019 et des lettres de mission à chaque département de son ministère pour l’année 2020. Il a ensuite effectué une descente au centre Ceb à Abomey-Calavi pour constater la bonne exécution du programme de formation des acteurs de l’énergie organisé par le ”Renforcement des capacités des acteurs du secteur de l’énergie au Bénin” (Recaseb). Il s’y déroulait deux ateliers dont l’un avait pour thème la formation en suivi et évaluation des programmes et projets de développement, et l’autre, la gestion des contrats Ppp du secteur de l’énergie.

Au cours de son déplacement, le ministre a exprimé sa satisfaction de voir les participants réunis, bénéficiant d’un haut niveau de formation. Il a espéré que ceux-ci seront actifs pour tirer le maximum. Le développement des capacités est un aspect fondamental et très important pour le gouvernement. C’est grâce à la qualité des hommes et des femmes qu’on peut garantir l’atteinte des objectifs. «L’objectif est de tout faire pour vous apporter des éléments qui vont contribuer à l’atteinte de ces objectifs à travers un meilleur suivi-évaluation» a-t-il laissé entendre avant de remercier l’Union européenne pour son soutien à cette formation à travers le Recaseb.
Pour le Chef de mission du Recaseb, Ibrahima Thiam, cette formation de renforcement des capacités dans le secteur de l’énergie permettra au gouvernement d’avoir tous les outils nécessaires pour relever le défi de son programme d’actions et de l’ensemble des projets que le secteur de l’énergie devrait développer pour remettre le Bénin au top dans l’espace Cedeao du point de vue de l’approvisionnement électrique dans la sous-région.

Laisser un commentaire

Top