Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Mise en œuvre des recommandations du dialogue politique : Talon compte sur la ”responsabilité historique” du Parlement

Mise en œuvre des recommandations du dialogue politique : Talon compte sur la ”responsabilité historique” du Parlement

Comme annoncé, le président Talon a rencontré aujourd’hui à la Présidence de la république, la Conférence des présidents de l’Assemblée nationale. Cette démarche personnelle s’inscrit dans la mise en œuvre des recommandations du dialogue politique des 10, 11 et 12 octobre dernier. Il avait pris en effet un engagement. « Les propositions d’amélioration aux textes que vous avez formulées, feront l’objet d’une appréciation attentionnée de la part de mon Gouvernement qui, je vous le réaffirme, prendra toutes les responsabilités qui sont les siennes. » Au cours de cette rencontre il est donc revenu sur le point des doléances formulées par les délégués au dialogue afin de se faire leur avocat devant la Conférence. Il a appelé à la responsabilité historique du Parlement dans ce sens. Dans le communiqué final sanctionnant ce conclave il est écrit que la Conférence a « salué l’initiative, félicité les acteurs et rassuré le Président de la République ainsi que l’ensemble du Peuple béninois de ce que les diligences nécessaires seront entreprises pour la prise en compte desdites recommandations. »

 

Propos liminaire du Président de la République, Patrice Talon à la Conférence

 

Monsieur le Président de l’Assemblée nationale,

Mesdames et messieurs les membres de la Conférence des Présidents de l’Assemblée nationale,

A la suite du Dialogue Politique auquel j’ai convié les partis politiques, le Gouvernement a examiné, ainsi que vous l’avez suivi dans le compte rendu du Conseil des Ministres d’hier mercredi 16 octobre 2019, les conclusions qui en sont issues.

Il est apparu que les recommandations consensuelles contenues dans la synthèse du rapport, concernent essentiellement l’organisation des partis politiques, l’organisation des élections, une meilleure présence des femmes dans les instances de décision, le statut de l’opposition et les mesures d’apaisement politiques liées aux événements des mois d’avril, mai et juin 2019.

A l’analyse, la mise en œuvre effective de ces recommandations appelle l’intervention de la représentation nationale.

C’est à cette fin que j’ai pris l’initiative de la présente rencontre pour partager avec vous la pertinence des recommandations qui ont été formulées par les participants au Dialogue Politique.

A mon sens, ces recommandations participent à la consolidation de la Concorde nationale.

C’est pourquoi je vous prie de voir dans ma démarche un plaidoyer qui appelle votre responsabilité historique.

Monsieur le Président de l’Assemblée nationale

Je n’ai pas de doute que votre Institution jouera sa partition avec diligence et efficience pour satisfaire les légitimes attentes de notre peuple.

D’ores et déjà, je vous assure de ma disponibilité personnelle et de celle de mon Gouvernement en vue de la mise en œuvre diligente les délibérations qu’il vous plaira de prononcer.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Top