Vous êtes ici
Accueil > Société > Miss estudiantine : Hermionne Hounkponou sacrée

Miss estudiantine : Hermionne Hounkponou sacrée

Les rideaux sont tombés dimanche 25 avril, sur la 14ème édition de la miss estudiantine Bénin. Les lauréates ont reçu leurs lots composés de motos dame à l’occasion d’une cérémonie fort simple qui s’est déroulée à la salle des fêtes “Elona House” à Porto-Novo.

Par S. DOSSOU

La cérémonie de remise de prix aux lauréates de la 14ème édition de miss estudiantine Bénin a connu la présence de plusieurs personnalités dont le représentant du président de l’Assemblée nationale Francis Okoya, du promoteur de Esae Clément Adéchian et des autres partenaires de l’événement. Un moment de joie et de soulagement pour le promoteur du concours de beauté physique et intellectuelle en milieu universitaire, Eméric Joël Allagbé qui n’a pas caché sa satisfaction.

Selon le promoteur du concours miss estudiantine Bénin, la 14ème édition a mis en compétition 16 candidates venues de toutes les universités publiques et privées du Bénin. Pour lui, en 14 ans, le concours a fait son petit bonhomme de chemin et aujourd’hui, c’est l’heure de la maturité.

Remerciements et défis

Le succès que connait chaque année cette initiative ne saurait être possible sans le soutien de certaines personnalités a fait savoir Eméric Joël Allagbé. Parmi ces personnalités, le président de l’Assemblée nationale Louis Gbèhounou Vlavonou qui offert une moto à la Miss ainsi que des frais de carburation aux lauréates durant leur mandat, et Augustin Ahouanvoebla qui a offert la moto de la première dauphine. La salle des fêtes “Elona House” quant à elle en tant que partenaire de l’événement a pris en charge les frais d’achat de la moto de la 2eme dauphine. La Miss Fair play a reçu une cuisinière qui lui est offerte par le comité d’organisation de la 14eme édition de Miss estudiantine Bénin, a confié Eméric Joël Allagbé. Parlant des soutiens, il a cité le promoteur de Esae qui a mis à la disposition des lauréates et des candidates des bourses d’études et de rappeler que les foyers à gaz et d’autres lots figurent parmi les présents. Les honorables Marcellin Ahonoukou et Gérard Gbénonchi ont été également cités pour leurs contributions.

Pour sa part, le représentant du président de l’Assemblée nationale, Francis Okoya a adressé les félicitations de l’autorité parlementaire au promoteur de l’événement pour son endurance et sa contribution à la valorisation de la beauté physique et intellectuelle en milieu universitaire depuis 14 ans. « Les félicitations du président de l’Assemblée nationale vont également à l’endroit des lauréates et surtout des candidates recalées car c’est au bout de la persévérance que le couronnement arrive », a-t-il précisé. Prenant la parole, le promoteur de Esae Clément Adéchian a félicité Eméric Joël Allagbé pour son courage et son sens de l’entrepreneuriat après avoir dit ses félicitations aux candidates. Aussi a-t-il profité pour lancer un appel aux autres promoteurs des universités privées au Bénin pour qu’ils soutiennent Miss estudiantine Bénin qui est un outil de promotion de la femme en milieu estudiantin.

La Miss passe à la vitesse de croisière

Contrairement aux éditions précédentes, la 14ème édition de miss estudiantine Bénin prend de nouvelles marques. À l’occasion de la cérémonie de remise de lots, la miss estudiantine Bénin Hermionne Hounkponou a dévoilé sa feuille de route pour les 12 prochains mois.

« Cette couronne aussi légère qu’elle soit, pèse car elle nous charge et nous investit d’une lourde responsabilité. Je m’engage devant vous, auguste assemblée à effectuer un mandat actif basé sur la valorisation de la gent féminine. Ainsi, quatre activités majeures vont meubler notre mandat. La toute première sera d’abord un geste à l’endroit des orphelins à travers des dons de masques de protection, des gels et des vivres. Ensuite, une campagne de sensibilisation sur la scolarisation des jeunes filles. À la suite de cette campagne, nous allons lancer une autre sur la dépigmentation en milieu estudiantin. Enfin, une sensibilisation sur les grossesses en milieu estudiantin viendra clôturer notre mandat. Avec mes dauphines, nous nous activerons à la réalisation de ses différentes activités afin de révéler l’impact de la femme dans notre société », a-t-elle martelé.

Il faut noter que c’est Hermione Hounkponou de l’Esae Cotonou qui est arrivé en tête de cette édition avec un totale de 94,50 pts et a une taille de 1m70 et un poids de 50 kg. Durant son mandat, elle sera assistée de la 1ere dauphine Stéphania Kponso des Cours Sonou qui a totalisé 91, 58 points et de la 2eme dauphine Chimène Akodé de Esae Parakou qui a totalisé 90 points. La miss Fair play a pour nom Sidoine Tchegnon. Elle vient de Ism Adonai.

 

Laisser un commentaire

Top