Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Mobilisation des ressources financières à Abomey-Calavi : Le maire organise un atelier de 3 jours de réflexion économique

Mobilisation des ressources financières à Abomey-Calavi : Le maire organise un atelier de 3 jours de réflexion économique

Le maire de la commune d’Abomey-Calavi‚ Angelo Evariste Ahouandjinou a lancé le mercredi 15 décembre, un atelier de réflexion économique sur la mobilisation des ressources financières dans la commune. Cet atelier de trois jours réunit plusieurs autorités politico-administratives et partenaires techniques et financiers.

Par Sènankpon DOSSOU

L’atelier fait suite aux états généraux des populations pour le développement soutenu de la commune d’Abomey-Calavi à l’horizon 2035, organisés les 28 et 29 mai 2021. À en croire le maire Angelo Ahouandjinou, ces états généraux ont dégagé les grands axes de développement à travers ses conclusions et recommandations. «Je ne trahis aucun secret en vous indiquant que les résultats de ces assises se muent progressivement en des idées de projets qui suscitent admiration et attraction. Mais le financement de la mise en œuvre de ces idées exige de notre part une surface financière de l’ordre de plusieurs centaines de milliards que le niveau de mobilisation des ressources propres de la commune ne pourra permettre de couvrir»‚ a-t-il dévoilé.
Même si les prévisions budgétaires de plus de 9.000.000.000 Fcfa de la mairie pour 2022 sont en nette progression par rapport à 2021 et que la moyenne du taux de recouvrement des recettes ces cinq dernières années se situe autour de 80%, le maire a indiqué qu’il faut faire preuve d’imagination dans la mobilisation des ressources, en se basant sur les potentialités économiques. Pour lui, le dispositif juridique de la république du Bénin en matière de décentralisation et de déconcentration donne de l’importance à la promotion de l’économie locale.
En effet, la loi 97-029 du 15 Janvier 1999 portant organisation des communes en république du Bénin dispose en son article 82, que « La commune dispose de compétences qui lui sont propres en tant que collectivité territoriale décentralisée. Elle exerce en outre, sous le contrôle de l’autorité de tutelle, d’autres attributions qui relèvent des compétences de l’État. Elle concourt avec l’État et les autres collectivités à l’administration et à l’aménagement du territoire, au développement économique, social, sanitaire, culturel et scientifique ainsi qu’à la protection de l’environnement et à l’amélioration du cadre de vie ». Ces attributions selon le maire, apparaissent plus préoccupantes pour la commune d’Abomey-Calavi dans la mesure où sa population estimée aujourd’hui à plus de 1.122.000 lui confère le statut de la plus grande commune du Bénin et le pousse vers une commune à statut particulier. Elle l’est encore plus au regard des conséquences démographiques qui découleraient des investissements en cours dans la commune notamment la construction des logements sociaux, de la cité administrative, de l’hôpital de référence internationale, du marché de gros et de la zone industrielle de glo-djigbé.
Pour l’atteinte des objectifs fixés, des groupes thématiques ont été constitués afin de faire des propositions adéquates pour une bonne mobilisation des ressources financières propres, en présence des bailleurs invités qui attendent les conclusions de ces assises pour prendre leur part de feu dans le grand challenge pour l’essor de la commune d’Abomey-Calavi. Cet atelier prend fin ce vendredi 17 décembre.

Laisser un commentaire

Top