Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Mobilisation des ressources pour l’assainissement pluvial : Cotonou en passe de vaincre le signe indien

Mobilisation des ressources pour l’assainissement pluvial : Cotonou en passe de vaincre le signe indien

Les inondations dans la ville de Cotonou seront bientôt du passé. Les financements annoncés dans le cadre de l’assainissement pluvial et de résilience urbaine de la ville ont commencé par venir. Ce programme vient en soutien au projet asphaltage en cours dans la capitale économique du Bénin pour la rendre plus attrayante.

Par Raymond FALADE (Satg.)

Le chemin se balise déjà pour la mise en œuvre prochaine du projet qui va, dès les prochaines années, en soutien au projet asphaltage, transformer radicalement le visage de la ville de Cotonou.

En effet, par courrier en date du 23 mai dernier, la Banque mondiale a annoncé aux autorités béninoises que « le Conseil d’administration de l’association internationale de développement (Ida) a approuvé ce 23 mai 2019, un crédit de 100 millions de dollars américain en faveur de la République du Bénin, dans le cadre du projet de gestion des eaux pluviales et de résilience urbaine. »

A cela il faut ajouter que la tranche d’urgence de la Boad pour environ 30 millions de dollars, soit 20 milliards de Fcfa avait déjà été obtenue, comme les 50 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement, et les 100 millions de dollars de la Banque mondiale.

En sus, du côté de la Bad, on annonce que tout est pratiquement bouclé pour la validation, dans les prochaines semaines, de la contribution de cette institution à hauteur de 50 millions d’unités de comptes.

Ainsi, sur les prévisions consécutives aux engagements pris par les partenaires lors de la table ronde de Paris consacré au projet le 17 janvier 2018, il est attendu seulement la décision de la Bid (pour 100 millions de dollars) et de l’Afd (pour 40 millions de dollars)

C’est dire aujourd’hui que sur les 430 millions de dollars US validés par la table ronde, pratiquement 300 sont déjà acquis, soit plus des 2/3 du budget total.

Pour rappel, le Programme d’assainissement pluvial de la ville de Cotonou consiste en la réhabilitation des exutoires naturels et dragage des couloirs d’écoulement des eaux, la construction de nouveaux collecteurs primaires dans les bassins pour un linéaire de 64 Km, l’aménagement des canaux naturels avec berges en gabions et le confortement des berges.

Au total, l’intervention concerne 34 bassins versants, de quoi drainer plus de 2/3 de la superficie totale de la ville de Cotonou. Le niveau de mobilisation des ressources aujourd’hui est très satisfaisant. Ce qui annonce déjà un nouveau projet réussi pour le président Patrice Talon. Les années à venir, Cotonou pourra vaincre les inondations et devenir une ville moderne. Ce qui ne sera possible sans la volonté du gouvernement notamment le dynamisme et l’efficacité des ministres d’état chargé du plan et du développement, de l’économie et des finances puis du cadre de vie et du développement durable. Après la table ronde de Paris, le gouvernement n’a pas rangé le programme. Au contraire, il a travaillé avec méthode et détermination pour obtenir les résultats actuels. Déjà le 31 mai 2019, la Banque mondiale a annoncé aux autorités béninoises qu’ « un crédit d’un montant de 75 millions de dollar US a été approuvé le 30 mai 2019 par le Conseil d’administration de l’Association internationale pour le développement » pour le financement du projet de gestion des forêts classées. Ce financement va permettre donc de prendre davantage soin des forêts classées, toute chose qui rentre dans la protection du cadre de vie et la promotion du développement durable.

Laisser un commentaire

Top