Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Mois de l’histoire des Noirs d’Afrique : Le Bénin soutient le retour des Afrodescendants au bercail

Mois de l’histoire des Noirs d’Afrique : Le Bénin soutient le retour des Afrodescendants au bercail

C’est parti pour la première édition du Mois de l’histoire des Noirs d’Afrique au Bénin. L’événement organisé par l’Ong Africa Mondo de l’Afroafricaine Mélina Seymour a été lancé le samedi 1er février à l’esplanade débouchant sur l’embarcadère d’Abomey-Calavi. L’objectif est de faire connaître l’histoire des noirs aux autres peuples à travers le monde et permettre à chaque Noir d’apprendre son histoire et d’être fier de ce qu’il est pour l’humanité et pour le monde.

Par Raymond FALADE

Aux côtés de la coordonnatrice de l’Ong Africa Mondo, Mélina Seymour dans le cadre de la célébration du Mois de l’histoire des Noirs d’Afrique ce samedi, plusieurs autorités politico-administratives, l’Ambassadrice du Venezuela au Bénin, le maire de la Commune d’Abomey-Calavi, Georges Bada, le député Epiphane Honfo, des personnalités religieuses et morales, les sages, notables, responsables et adeptes des cultes endogènes, la délégation de la diaspora togolaise, et celle du Père et de la Mère Jah.

Le top des manifestations a été donné dans une ambiance chargée d’émotions et de souvenirs, non pas pour remuer le couteau dans la plaie par rapport à l’esclavage ou la déportation, mais pour une prise de conscience des Afroafricains de la diaspora à signer leur ” retour au bercail”, afin de vivre ensemble cette chaleureuse humanité et hospitalité qui caractérisent l’Afrique. C’est aussi un appel à tous les Noirs d’Afrique à travailler ensemble pour le développement de ce continent qui regorge de beaucoup de richesse et de potentialités, malheureusement déportées vers l’extérieur et non reconnues à leur juste valeur selon Mélina Seymour. Pour le maire d’Abomey-Calavi Georges Bada, cette initiative que sa cité administrative a eu le privilège et l’honneur d’abriter est une opportunité inouïe pour revisiter l’histoire de l’Afrique. Dans son adresse à l’assistance, il a indiqué que Africa Mondo qui a travaillé en parfaite synergie avec la Coordination pays dirigée par le compatriote Charles Dossou Ligan, pour l’effectivité du Mois de l’histoire des Noirs d’Afrique, a vu juste. Car, « on ne vit mieux que chez soi ». C’est pourquoi, la commune d’Abomey-Calavi, le Bénin et l’Afrique toute entière accepte à cœur joie, le retour des Afrodescendants dans leur famille, dans leur communauté d’origine. Pour Dr Charles Dossou Ligan, au delà des stéréotypes cauchemardesques et des considérations maléfiques portées au continent africain, il y a bien des valeurs intrinsèques à l’Afrique qui méritent d’être valorisées. Et la commune d’Abomey-Calavi par son implication dans la promotion de cette initiative qui couvre tout le mois de février 2020, est dans cette dynamique. Elle reste en effet un des porte-flambeaux de la restauration du potentiel économique, intellectuel, social, culturel et cultuel des peuples Noirs d’Afrique. C’est à juste titre que Mélina Seymour a décrété qu’ « Abomey-Calavi, est désormais le temple des Afrodescendants ». Elle a souhaité qu’au niveau national, des dispositions soient prises afin d’officialiser au Bénin, pays chargé d’histoires, le Mois de l’Histoire des Noirs en Afrique.

Laisser un commentaire

Top