Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Monkpa : Des morts au nom de Dieu

Monkpa : Des morts au nom de Dieu

29 janvier 2022, samedi noir pour la Police républicaine et le Bénin. Huit morts ont été enregistrés dans la commune de Savalou. À la base, une histoire de la « fin du monde » portée par la secte extrémiste ‘’Azzael Awouignan’’ installée, depuis quelques années, dans le hameau Kogandji sis à 3km de Monkpa. Les choses ont tourné au drame quand la Police républicaine a entrepris de garantir l’ordre.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

La secte aurait eu l’inspiration divine que la fin du monde est imminente. Mais, ses fidèles ne souhaitent pas succomber seuls. Toute la population, les fidèles des autres chapelles religieuses doivent y goûter. En plus donc de vider leurs propres avoirs et épuiser tous leurs biens avant le jour fatidique, ils s’en prennent à ceux d’autrui sur ordre de leur leader. Dans une déclaration dimanche 30 janvier, le Commandant Roger Tawès a expliqué que l’institution a reçu courant décembre 2021 des alertes relatifs aux actes de violence et de destructions perpétrés par les adeptes de cette secte. « Ils étaient donc autorisés par leur gourou, à saccager les récoltes des populations, détruire les biens de leurs voisins puis, commettre tous actes répréhensibles au motif qu’ils en ont reçu l’inspiration et l’autorisation du Saint Esprit », selon le récit officiel de la Police république hier dimanche. Dans sa mission de maintien de l’ordre, la Police a alors entrepris d’interpeller les auteurs de ces actes », opération planifiée pour être exécutée le samedi dernier.

Malheureusement, les choses vont mal tourner. Non contents de l’interpellation de certains responsables de la secte, les « fidèles drogués, armés de gourdins et de fusils de fabrication artisanale, sous les ordres du gourou, ont séquestré dans un premier temps deux fonctionnaires de police qui, tentaient de les raisonner plutôt que de faire usage de leurs armes ». Les négociations entreprises par le biais des élus locaux pour libérer ces derniers ont été vaines. Finalement, leurs corps sans vie ont été retrouvés dans la brousse où les membres de cette secte se sont retranchés. Les fonctionnaires de Police ont « entrepris une battue en vue de retrouver les auteurs de ce crime odieux. C’est alors qu’ils vont essuyer des tirs de personnes en embuscade auxquels ils ont riposté. Cela a entrainé la mort de six (06) personnes », détaille la Police.
Visiblement la secte ‘’Azzael Awouignan’’ du sieur Mesmin Kpodekon est habituée des faits. Le lundi 24 janvier 2022, dévoile la Police, « une dame enceinte a été curieusement violentée et sérieusement molestée par quinze (15) fidèles de ladite secte pour des motifs fallacieux constitutifs d’infractions à la loi pénale. Convoqués plusieurs fois par la Police, ils ont refusé de répondre auxdites convocations », a rappelé également le porte-parole de la Police.

Une laïcité nocive ?

Va-t-on continuer à tout laisser faire au nom de la neutralité de l’État béninois en matière de religion ? Ce qui s’est passé samedi 29 janvier dernier, oblige enfin à trouver une réponse objective et réaliste à la question. Tant les dérives au nom de Dieu commencent par enrhumer le vivre-ensemble. Si la prolifération des « entreprises religieuses » est un véritable casse-tête, les doctrines abracadabrantesques, les discours extrémistes et injurieux de leurs « promoteurs » autoproclamés pasteurs/prophètes, inquiètent davantage.

L’assassinat sans vergogne de deux policiers dans l’exercice de leurs fonctions républicaines, est une suprême atteinte à l’autorité de l’État qui fait ainsi les frais de sa fébrilité en matière de régulation des dynamiques religieuses. Ce ne sont plus seulement les citoyens qui souffrent des prières de nuits intempestives, des prêches ou émissions radiophoniques ouvertement injurieuses envers telle ou telle autre obédience. Il est tant de tourner la page des temps où il suffit de s’acheter une bible sous l’échangeur de Godomey, deux gongs au marché Houndjro et d’ériger une tente en paille pour devenir pasteur tout puissant.

Laisser un commentaire

Top