Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Musique : Kwamy Mensah Gnonnas mort d’une crise de drépanocytose

Musique : Kwamy Mensah Gnonnas mort d’une crise de drépanocytose

Encore un artiste de perdu ! Kwamy Mensah n’est plus. 49 ans et père d’une fille, il a rendu l’âme dans la soirée du samedi 2 octobre dernier. Hospitalisé au Cnhu de Cotonou et sous oxygène, il devait subir une opération chirurgicale dimanche 3 octobre, nous apprend une source sous anonymat. Des proches et alliés, indique la même source, ont même déjà mobilisé le coup de ladite opération que finalement l’artiste ne subira jamais. De quoi est-il mort ? D’une crise de drépanocytose, a dévoilé sa jeune sœur, Améyo Gnonnas à nos confrères du quotidien ‶La Tempête″. Dans son témoignage, elle raconte que « la crise de drépanocytose était survenue à Abomey-Calavi, chez lui le jeudi 29 septembre ». Sous soins intenses après réanimation aux Services des urgences du Cnhu, tout s’est empiré puis s’en est suivi l’arrêt cardiaque fatal, a-t-elle détaillé.

Fils du salsero international Gnonnas Pedro, Kwamy Mensah fait de la musique reggae et aussi du jazz notamment en Espagne où il a vécu longtemps avant de rentrer en 2019. Naître d’un père dont la renommée défie toutes les frontières était un atout dont il cherchait paradoxalement à se défaire. Il voulait faire sa propre notoriété dans la musique, nous a-t-il signifié lors d’une interview en 2019. Son combat était donc d’être lui-même ‘’Kwamy Mensah Gnonnas’’ et non de « rester le fils de Gnonnas Pedro ». Il était promoteur d’un centre culturel sis à Abomey-Calavi.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

Laisser un commentaire

Top